Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Américains ont moins dépensé en magasins à Thanksgiving

Marché : Les Américains ont moins dépensé en magasins à Thanksgiving

Marché : Les Américains ont moins dépensé en magasins à ThanksgivingMarché : Les Américains ont moins dépensé en magasins à Thanksgiving

(Reuters) - Les Américains ont moins dépensé que l'an dernier dans les magasins pendant le long week-end de Thanksgiving qui donne traditionnellement le coup d'envoi de la période des fêtes aux Etats-Unis, du fait de promotions lancées en avance et d'achats en ligne, selon la fédération NRF du commerce de détail.

Les consommateurs ont dépensé en moyenne 380,95 dollars (306,25 euros) dans les magasins pendant le week-end prolongé qui a débuté jeudi, soit 6,4% de moins que les achats de l'an dernier qui avaient totalisé 407,02 dollars en moyenne, estime la National Retail Federation.

Le président de l'organisation, Matthew Shay, a évoqué dans un communiqué une évolution tendancielle du shopping, tant pour les consommateurs que pour les détaillants, qui est appelée à durer.

Ainsi le "Black Friday", le lendemain de Thansgiving où les Américains se ruent traditionnellement dans les magasins, perd-il de son importance au fil des ans du fait du commerce en ligne mais aussi de l'ouverture de plus en plus de magasins dès le jeudi de Thanksgiving, jour férié aux Etats-Unis. Nombre d'entre eux ont en outre lancé des promotions sans attendre ce week-end de fête.

Le cabinet d'analyse comScore estime que les ventes en ligne ont augmenté de 32% à 766 millions de dollars jeudi et de 26% à 1,2 milliard vendredi pour le "Black Friday".

Le week-end de Thanksgiving donne chaque année un avant-goût de la consommation pendant la saison des fêtes. Les distributeurs américains réalisent environ 30% de leurs ventes annuelles et près de 40% de leurs bénéfices au cours de ces six semaines.

Les produits les plus recherchés cette année ont été les vêtements de qualité, les téléviseurs et les jouets, devant les jeux vidéo, l'ameublement et les bijoux, selon l'enquête effectuée par la NRF auprès de 4.631 consommateurs.

Les grands magasins comme Macy's ont été les plus visités, devant les hypermarchés comme Wal-Mart ou Target et les chaînes d'électronique grand public telles que Best Buy.

Pratiquement deux consommateurs sur deux ont fait du shopping en ligne durant le week-end ou comptaient en faire dimanche soir.

Samedi, la firme de recherche ShopperTrack avait fait état d'une baisse de 0,5% des ventes au détail. RetailNext, autre spécialiste du secteur, a estimé à 14% la baisse du trafic dans les magasins pendant le "Black Friday" mais avec des paniers moyens en hausse pour les acheteurs.

"Les ventes du Black Friday ont été très décevantes mais les distributeurs ont très tôt réussi à attirer beaucoup de public sur leurs sites internet, ce qui nous permet de rester optimiste pour l'ensemble de la saison des fêtes", a déclaré Shelley Kohan, responsable de l'étude chez RetailNext.

La NRF a maintenu sa prévision d'une hausse de 4,1% des ventes au détail pendant la période des fêtes.

(Nandita Bose à Chicago, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...