Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les acheteurs restent à l'offensive

Marché : Les acheteurs restent à l'offensive

tradingsat

(CercleFinance.com) - Encouragés par la poursuite de l'ascension des indices américains, les acheteurs restent à l'offensive sur les marchés européens, toujours sous l'effet du discours accommodant de la Réserve fédérale la veille.

Lisbonne s'adjuge ainsi 3,8%, Paris 3,2%, Madrid et Amsterdam 3%, Zurich 2,6%, Francfort 2,5%, Milan et Bruxelles 2,2%, et Londres 1,8%. A New York, le Dow Jones grimpe encore de 1,5% et le Nasdaq de 1,6%.

'Certes, la Fed a effacé de sa communication la référence à des taux bas pendant une période 'considérable' mais elle s'est déclarée prête à se montrer patiente', expliquent les équipes d'IG, ajoutant qu'elle ' a livré un tableau encourageant sur l'économie'.

'Les banquiers centraux peuvent être 'patients' car l'inflation va rester nettement inférieure à l'objectif du Fed. Elle devrait même s'éloigner de cet objectif dans les prochains mois du fait du recul des prix énergétiques', commente Aurel BGC.

'Toutefois, le marché du travail se redresse, l'économie semble solide et si l'écart entre l'inflation et l'objectif d'inflation se réduit au cours de 2015, les taux directeurs commenceront à remonter', prévient néanmoins le bureau d'études.

Les statistiques américaines de l'après-midi ont d'ailleurs donné une image contrastée, puisque les inscriptions hebdomadaires au chômage ont un peu baissé et les indicateurs avancés se sont accrus de 0,6%, alors que l'indice 'Philly Fed' a chuté à 24,5 points.

De ce côté de l'Atlantique, les investisseurs ont pris connaissance de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne qui est passé de 104,7 en novembre à 105,5 ce mois-ci, un niveau à peu près en ligne avec le consensus des économistes.

Au Royaume Uni, les ventes de détail ont progressé de 4,3% en valeur et de 6,4% en volume le mois dernier en rythme annuel. Cette hausse des volumes, la 20ème de suite, est même la plus forte depuis celle de mai 2004 (+6,9%).

Sur le plan des valeurs, les annonces de la Fed profitent naturellement aux bancaires, à l'instar de Deutsche Bank (+4% à 25,3 euros à Francfort), Société Générale (+4,5% à 35,4 euros à Paris) ou ING (+5,1% à 11 euros à Amsterdam).

Comme les annonces de la Fed favorisent aussi une stabilisation des cours du pétrole (à 56,5 dollars sur le WTI), les valeurs du secteur tirent aussi leur épingle du jeu, comme Total (+3% à 43,1 euros à Paris) ou SBM Offshore (+4,6% à 9,8 euros à Amsterdam).

Philips grimpe de 4,9% à 23,6 euros à Amsterdam, alors que le groupe industriel pourrait s'alléger au capital de Lumineds en faisant entrer des fonds d'investissement au capital de cette filiale d'éclairage LED, d'après Het Financieele Dagblad.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...