Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Légère reprise de l'euro avant la Fed

Marché : Légère reprise de l'euro avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne regagnait un peu de terrain contre la plupart de ses contreparties à quelques heures d'un discours très attendu du président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke. Ainsi, l'euro gagnait encore 0,17% à 1,2928 dollar ce midi, après être brièvement passé vendredi sous les 1,28 dollar.

Tout à l'heure en effet, la Fed publiera les “minutes” (c'est-à-dire le compte-rendu) de son dernier comité de politique monétaire des 30 avril et 1er mai derniers. Surtout, son président prononcera devant le Congrès un discours très attendu sur les perspectives économiques des Etats-Unis. Ben Bernanke pourrait à cette occasion évoquer la future politique de la banque centrale américaine.

Comme le résument les analystes d'Aurel BGC ce matin, 'les investisseurs restent focalisés sur la politique monétaire de la Fed et sur le 'risque' d'une éventuelle réduction de la taille du QE (quantitative easing) avant la fin d'année.” Actuellement, la Fed rachète chaque mois un total de 85 milliards de dollars d'actifs (obligations fédérales, créances hypothécaires titrisées).

La banque centrale américaine a déjà fait savoir, en début d'année, que les programmes de rachat d'actifs (le QE) ne seraient pas maintenus indéfiniment. Reste maintenant à savoir, pour les cambistes, quand et à quel rythme interviendra la réduction des QE.

A ce sujet, ajoutent les analystes, il est bien difficile de se faire une opinion, même en guettant les propos tenus par les différents (et divergents) membres votants du FOMC, le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Aurel BGC se veut cependant rassurant : “si la taille du QE est réduite, cette décision ne sera pas effective avant la fin de l'été. M. Bernanke a promis, pour éviter une surréaction des marchés, de les prévenir longtemps à l'avance des décisions de la Fed”. “Mais il n'est pas impossible qu'une majorité de membres s'accordent pour communiquer aux marchés que le montant mensuel des achats pourrait être réduit à partir de septembre, si les indicateurs économiques restent positifs, naturellement”, pronostiquent encore Aurel BGC.

Une opinion partagée par Christ Weston, stratège en chef chez le courtier IG : “quelque part, le marché a bien compris que c'est au cours de la réunion de septembre que se jouera la décision d'éventuellement ramener ou non le montant des rachats d'actifs de la Fed, de 85 à 60 milliards de dollars par mois'.

Mais les cambistes de Société Générale 'ne s'attendent pas à ce que (Ben Bernanke) change significativement son discours aujourd'hui'. 'Il fera probablement état de l'amélioration de la conjoncture américaine', ajoutent-ils.

RTFX souligne que le dollar a gagné 3,5% contre un panier des principales devises concurrentes ces six derniers mois. Reste à savoir quelle part de cette appréciation revient aux statistiques américaines, et aux anticipations de réductions des QE.

Face au yen, l'euro gagne encore 0,55% à 132,98 yens, le dollar prenant 0,28% à 102,81 yens.
En effet, la Banque du Japon a maintenu ses taux d'intérêt et ses programmes de rachat d'actifs au même niveau que précédemment. L'établissement émetteur nippon a aussi relevé ses projections macroéconomiques pour l'archipel, mais les chiffres de la balance commerciale ont déçu.

Notons que le franc suisse a, à 1,2588 franc l'euro ce matin, marqué un plus bas de plus d'un an contre l'euro. “Dans son rapport annuel, le FMI a estimé que si les flux de capitaux de valeurs refuges devaient reprendre, la Banque nationale suisse devrait envisager l'introduction de taux d'intérêt négatif”, rapportent les cambistes de RTFX.

Au-delà des annonces de la Fed, et toujours en provenance des Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance dans l'après-midi des ventes de logements anciens le mois dernier, attendues en légère hausse à près de cinq millions d'unités en rythme annualisé, puis des stocks hebdomadaires de pétrole et de produits raffinés.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...