Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Légère détente des taux en fin d'après-midi

Marché : Légère détente des taux en fin d'après-midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Jusque vers 15H, les marchés obligataires poursuivaient leur dégradation et enfonçaient leurs planchers annuels, après un 'pic' de nervosité' vers midi qui avait propulsé les OAT vers 1,405% et les Bunds vers 1,06% (1,0590%).

Les négociations semblaient en effet au bord de la rupture, les réunions au sommet étaient déprogrammées au dernier moment, les uns et les autres ne voulaient plus se répondre au téléphone, et puis soudain, vers 17H10, voilà que l'euphorie ressurgissait brutalement sur les marchés d'actions, avec un gain de +1% supplémentaires en une poignée de minutes sur l'ensemble des indices boursiers.

Les marchés obligataires se montraient beaucoup plus circonspects vis-à-vis de la rumeur selon laquelle, l'Allemagne serait prête à accepter un compromis validant plusieurs propositions d'Athènes en terme de réformes (alors qu'elle étaient jugées jusqu'ici notoirement insuffisantes).

Voilà que le dossier se débloquer soudain et qu'un accord semble redevenu possible... mais le problème de la survie des banques grecques, totalement exsangues et maintenues en survie artificielle par l'ELA (fonds d'urgence débloqués au coup par coup par la BCE et qui s'élève désormais à 83MdsE) est loin d'être réglé, si jamais la question du refinancement de la Grèce à court terme devait l'être.

Une détente -modeste- s'opère donc sur les dettes souveraines européennes mais qui n'est pas visible sur le '10 ans grec' (il se dégradait de 10Pts de base à 11,685%) puisque le marché hellénique en terminait à 17H.

Les OAT en revanche se détendent de 8Pts (à 1,32%) en quelques heures mais le bilan de cette séance demeure négatif avec une hausse de 3Pts de base du rendement sur 24H, idem pour le '10 ans' belge (il a culminé à 1,418%, se replie vers 1,32% mais affichait 1,29% la veille).

Plus au sud, les 'bonos' reviennent sur 2,30% -contre 2,40% en milieu de matinée- et la détente la plus spectaculaire de matérialise sur les BTP italiens qui ont fusé jusque vers 2,42% (un nouveau record annuel) avant de connaître une embellie de -15Pts de base à 2,30%... la parité avec le '10 ans' espagnol est rétablie.

La surprise provient du '10 ans' portugais qui subit la plus mauvaise performance du jour avec un rendement de 3,085% contre 2,995% mardi... et là, les opérateurs ont eu tout le loisir d'exploiter la 'rumeur' d'un geste de bonne volonté allemand pour débloquer le dossier grec.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...