Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Légère baisse des Bourses européennes dans les premiers échanges

Marché : Légère baisse des Bourses européennes dans les premiers échanges

Marché : Légère baisse des Bourses européennes dans les premiers échangesMarché : Légère baisse des Bourses européennes dans les premiers échanges

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse lundi dans les premiers échanges, un indicateur macro-économique chinois inférieur aux attentes pesant sur le sentiment des investisseurs, qui continuent également de suivre la situation en Ukraine.

À Paris, le CAC 40 perd 0,31% (-13,54 points) à 4.321,74 points vers 08h30 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,22% et à Londres, le FTSE cède 0,2%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 0,28%.

L'indice PMI Markit/HSBC du secteur manufacturier chinois, dans sa version flash, est ressorti à 48,1 en mars, un plus bas de huit mois, contre 48,1 en février et 48,5 attendu en moyenne par les économistes. Cet indice est depuis le mois de janvier sous la barre des 50 qui sépare croissance et contraction.

En Asie, les principales Bourses ont pourtant terminé en hausse à la suite de cette statistique, en raison de l'anticipation de nouvelles mesures du gouvernement pour redynamiser l'activité en vue d'atteindre l'objectif d'une croissance de 7,5% cette année.

"Il me semble que les intervenants de marché réagissent davantage aux mauvais chiffres plutôt qu'à l'éventuelle injection de liquidités qu'ils pourraient provoquer", a déclaré James Hughes, analyste marchés chez Alpari.

Les places européennes sont en baisse malgré une bonne surprise en provenance de la France, où l'activité dans le secteur privé a crû au mois de mars à son rythme le plus élevé depuis plus de deux ans et demi, dépassant les prévisions des économistes qui tablaient sur une poursuite de la contraction.

Le Brent, qui a enchaîné la semaine dernière sa quatrième baisse hebdomadaire consécutive, pâtit des mauvaises données macro-économiques en provenance de Chine, deuxième consommateur mondial de brut.

Le dollar se maintient non loin du pic de trois semaines inscrit la semaine dernière face à un panier de six devises internationales à la suite de l'impression donnée par Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, que les taux d'intérêt américains allaient être relevés plus vite que prévu.

Des valeurs jugées sûres, comme le contrat sur Bund allemand ou l'or, sont également orientées en légère baisse.

En Bourse, Air Berlin progresse de près de 7% dans la perspective d'une offre de retrait. Des sources ont dit qu'Etihad Airways allait porter sa participation dans la compagnie aérienne allemande à 49,9%, une quasi-prise de contrôle qui pourrait être le prélude à un rapprochement d'Air Berlin avec Alitalia.

Le titre BMW avance de 1,33% à 89,458 euros, deuxième plus forte hausse de l'indice Euro Stoxx 50, après que Deutsche Bank a relevé sa recommandation à "achat" sur la valeur.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...