Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Léger recul de l'euro, Mario Draghi en vue

Marché : Léger recul de l'euro, Mario Draghi en vue

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes pour ce dernier jour de l'année 2013, la monnaie unique européenne la tendance était à la consolidation, la devise reculant contre le billet vert de 0,21% à 1,3766 dollar.

Rappelons cependant qu'un sommet de 1,3894 a été atteint en séance le 27 décembre, ce qui constitue non seulement le sommet de l'année 2013, mais aussi un record depuis novembre 2011.

Parallèlement, l'euro se tasse de 0,26% à 144,5 yens et de 0,36% face au sterling à 0,8335, mais il prend 0,16% contre le franc à 1,2271.

Rappelons qu'hier, le président de la BCE, Mario Draghi, a déclaré dans une interview accordée à l'hebdomadaire allemand, le Spiegel, qu'il n'était pas urgent d'abaisser les taux d'intérêt, et que la déflation ne constituait pas une menace en dépit de la faiblesse des indices de prix.

Cette annonce intervient aussi alors que la BCE est attendue au tournant en 2014. Le propos de Mario Draghi au Spiegel portait sur la partie 'conventionnelle' des 'armes' dont dispose une banque centrale, à savoir ses taux. A leur niveau actuel, les munitions semblent épuisées de ce côté, ce qui nourrit les conjectures quant au recours à des mesures 'non conventionnelles.'

Certains analystes estiment que la BCE pourrait, en 2014, faire basculer le taux de rémunération des dépôts des banques commerciales, qui est de 0% depuis le 11 juillet 2012, en territoire négatif. L'idée serait de 'forcer' les banques à utiliser leurs liquidités, pour accorder des prêts par exemple, plutôt que de les 'parquer' par sûreté auprès de la BCE. Mais nombreux sont ceux qui soulignent les effets incertains d'une telle mesure, jamais utilisée à grande échelle.

Autre piste : le lancement de nouvelles opérations de refinancement bancaires massives à long terme, sur le modèle des LTRO déjà initiés par Mario Draghi au début de son mandat. Ces mesures avaient alors soulagé les craintes pesant sur le secteur bancaire mais elles arrivent maintenant à leur terme : les banques remboursant désormais les LTRO,le bilan de la BCE se contracte alors que celui de la Fed s'étant toujours. Il s'agit d'ailleurs d'une des causes de la bonne orientation de la monnaie unique européenne contre le dollar américain.

Le cas échéant, un nouveau LTRO éloignerait de nouveau le spectre du manque de liquidité pour le secteur bancaire, et ferait pression sur le marché monétaire.

AXA IM se demande aussi si la BCE ne pourrait pas s'inspirer du 'funding for lending' mis en place par la Banque d'Angleterre, ce qui 'vise à offrir un financement à bon marché pour favoriser le crédit', sinon lancer un 'programme d'achat des titres adossés aux actifs (ABS).' A suivre.

A l'inverse, la Fed commencera dès 2014 à réduire ses programmes de rachats d'actifs, qui passeront dès janvier de 85 à 75 milliards de dollars mensuels, et donc à moins utiliser ses armes “non conventionnelles”.

Puis le second mandat du président actuel de la Fed, Ben Bernanke, prendra fin le 31 janvier et le lendemain, l'actuelle vice-présidente Janet Yellen devrait prendre sa suite. Si la réputation de Ben Bernanke est celle d'un homme de consensus, celle de Janet Yellen en fait, selon l'opinion majoritaire, une 'super-colombe' (c'est-à-dire une ardente partisane de la détente monétaire).

Depuis le début de l'année, l'euro a pris 26,5% face au yen japonais, 4,4% contre le dollar américain, 2,5% contre le livre sterling et 1,6% face au franc suisse.

L'agenda statistique américain de l'après-midi comportera notamment l'indice de confiance du consommateur pour décembre calculé par le Conference Board, attendu à 76 points après 70,4 points le mois précédent.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...