Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le vent en poupe avant la BCE

Marché : Le vent en poupe avant la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes ont le vent en poupe ce jeudi, certains opérateurs semblant espérer pour tout à l'heure des annonces de la Banque centrale européenne face au faible niveau d'inflation que connait la zone euro.

Lisbonne bondit de 1,8%, loin devant Milan et Madrid (+0,9%), Paris et Bruxelles (+0,5%), Amsterdam (+0,4%), Francfort et Zurich (+0,2%) et Londres (+0,1%). Wall Street a cédé 0,2% la veille, mais Tokyo a pris 1,6% ce matin.

'Le marché a hâte de connaître la réaction de la BCE à la hausse de l'euro', indique Vincent Ganne, analyste FXCM, avant la conclusion de la réunion du conseil des gouverneurs, en début d'après-midi.

Si le consensus de marché semble plutôt pencher pour un 'statu quo' de la BCE, certains observateurs évoquent la possibilité d'une baisse de dix points de pourcentage du principal taux directeur afin d'éviter une 'déception' chez les investisseurs.

'Contrecarrer un taux d'inflation particulièrement bas constitue encore un problème primordial pour la Banque centrale européenne', rappelle d'ailleurs Alastair McCaig, analyste marchés chez IG.

Sur le plan statistique, on notera que le taux de chômage a reculé de 0,1 point à 9,8% au quatrième trimestre 2013 en France métropolitaine. Les commandes industrielles allemandes en janvier doivent encore être publiées à la mi-séance.

De ce côté de l'Atlantique, les opérateurs prendront connaissance des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, des chiffres de la productivité pour le quatrième trimestre et des commandes à l'industrie pour janvier.

Côté valeurs, Merck KGaA abandonne 4,6% à 119,3 euros et fait donc figure de lanterne rouge sur le DAX, le laboratoire de chimie-pharmacie ayant légèrement manqué les attentes en 2013 et affiché des perspectives globalement ternes pour cette année.

Non loin derrière, Deutsche Telekom dévisse de 3,7% à 11,7 euros à Francfort, délaissé après la publication de résultats inférieurs aux attentes au titre des trois derniers mois de 2013, accompagnés d'un abaissement d'objectif de free cash-flow.

En tête du CAC40 à Paris, Bouygues s'adjuge 9,8% à 31,6 euros alors que le conglomérat fait désormais figure de grand favori pour la reprise de SFR, pour lequel Vivendi a annoncé mercredi soir avoir reçu deux offres fermes.

Cette annonce profite aussi à Orange qui prend 8,5% à 9,9 euros, le titre de l'opérateur historique français bénéficiant en outre de la présentation d'un objectif d'Ebitda entre 12,1 et 12,6 milliards d'euros pour 2014, contre un consensus de 12,1 milliards.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...