Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le risque politique refait surface

Marché : Le risque politique refait surface

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places boursières européennes accusent de lourdes pertes, alors que les conflits entre les partis politiques, de part et d'autre de l'Atlantique, effraient les investisseurs.

Londres et Zurich lâchent 0,8%, Francfort et Bruxelles 0,9%, Madrid 1,1%, Paris 1,2%, Lisbonne 1,3%, Milan 1,7%, tandis qu'Amsterdam limite ses pertes à 0,5%.

'Une semaine compliquée pour les investisseurs va débuter', souligne Aurel BGC, précisant que 'le risque politique fait brutalement son apparition'.

Barclays Bourse indique qu'en Italie, cinq ministres membres du parti du Peuple de la Liberté (PLD), proches de Silvio Berlusconi, ont démissionné vendredi soir pour protester contre le premier vote, attendu vendredi, d'une commission spéciale du Sénat sur la déchéance de Berlusconi de son mandat, après sa condamnation à un an de prison pour fraude fiscale.

Le président du conseil italien, Enrico Letta, a annoncé hier qu'il allait demander la confiance du parlement et qu'il tirerait les conclusions qui s'imposent si les députés la lui refusent.

Les gérants ajoutent qu'aucun accord budgétaire n'a pu être trouvé aux Etats-Unis alors que l'exercice fiscal 2013 s'achève ce soir. Les parlementaires ont jusqu'à minuit ce soir pour s'accorder sur le budget provisoire. En cas d'échec, le risque est une paralysie partielle de l'Etat fédéral dès demain.

Barclays Bourse rappelle que la fermeture partielle du gouvernement fédéral a déjà eu lieu en 1995 et en 1996.

Cet après-midi, aux Etats-Unis, paraîtra l'indice PMI de Chicago pour septembre, attendu en hausse à 54,3. 'Les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis sont, comme chaque première semaine du mois, le principal indicateur de la semaine, s'ils sont publiés', renchérit Aurel BGC. 'En effet, la fermeture des administrations publiques pourrait compromettre les publications de statistiques économiques.'

ArcelorMittal (-0,9% à 10 euros) et la compagnie publique Sider ont finalisé un accord stratégique portant sur un plan d'investissement de 763 millions de dollars.

Roche recule de 0,6% à 242,5 francs suisses, bien que le groupe a présenté au Congrès européen sur le cancer (ECC), à Amsterdam, des données favorables issues de l'étude PrefHer sur sa nouvelle formulation sous-cutanée d'Herceptin (trastuzumab), homologuée pour l'UE.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...