Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le recul de l'activité manufacturière s'accélère en Chine

Marché : Le recul de l'activité manufacturière s'accélère en Chine

Marché : Contraction accentuée en Chine dans le secteur manufacturierMarché : Contraction accentuée en Chine dans le secteur manufacturier

par Meng Meng et Kevin Yao

PEKIN (Reuters) - L'activité dans le secteur manufacturier en Chine s'est contractée plus fortement que prévu en septembre, au point de toucher un creux de six ans et demi, montre l'étude mensuelle Caixin/Markit auprès des directeurs d'achat publiée mercredi.

Ce constat risque d'alimenter les inquiétudes quant à l'ampleur du ralentissement économique en Chine, qui nourrissent les turbulences sur les marchés financiers à travers le monde.

Peu avant leur clôture, les marchés actions chinois reculaient de plus de 2% et l'indice regroupant les Bourses d'Asie et du Pacifique (hormis la Bourse de Tokyo) reculait vers 08h45 de 2,62%.

Ces craintes ont été amplifiées la semaine dernière lorsque la Réserve fédérale américaine a décidé de patienter avant de relever les taux d'intérêt en attendant de voir les conséquences du contexte international, en particulier chinois, sur l'économie des Etats-Unis.

L'indice préliminaire auprès des directeurs d'achat (PMI) Caixin/Markit du secteur manufacturier en Chine est tombé à 47,0 en septembre, son plus bas niveau depuis mars 2009. Les économistes attendaient un léger mieux par rapport au mois d'août, à 47,5 contre 47,3 le mois dernier.

VERS DE NOUVELLES MESURES DE SOUTIEN

Un niveau inférieur à 50 témoigne d'une contraction de l'activité, ce qui est le cas désormais depuis sept mois pour l'industrie chinoise.

L'étude du mois de septembre indique en outre une détérioration généralisée, avec une accélération de la baisse de la production, des prix et de l'emploi et une chute des commandes.

"Cet indice PMI plus faible que prévu donne à penser que la demande intérieure et extérieure reste atone. Il est quasiment certain que la croissance économique de la Chine glissera sous les 7% au cours du deuxième semestre de cette année", commentent les économistes de Minsheng Securities.

"Pour atteindre leur objectif de croissance, nous nous attendons à ce que les autorités poursuivent l'assouplissement de la politique monétaire avec des mesures budgétaires additionnelles dans les prochains mois."

Après deux décennies de croissance effrénée, les autorités chinoises s'attendent à un ralentissement de la progression du produit intérieur brut (PIB), avec un objectif de 7% cette année, parallèlement à leurs efforts pour basculer d'un modèle économique basé sur l'industrie et les exportations vers un autre porté par les services et le marché intérieur.

L'ampleur de la baisse de l'activité manufacturière et des investissements dans ce secteur pourrait toutefois éclipser le développement des activités tertiaires et plonger le pays dans une phase de ralentissement plus prononcé.

La production manufacturière chinoise en septembre n'a jamais été aussi faible depuis la crise financière mondiale et les nouvelles commandes, indicateurs de la demande aussi bien intérieure qu'extérieure, sont tombées à un creux de près de quatre ans.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...