Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le pétrole reste abondant, des risques sur l'approvisionnement

Marché : Le pétrole reste abondant, des risques sur l'approvisionnement

Marché : Le pétrole reste abondant, des risques sur l'approvisionnementMarché : Le pétrole reste abondant, des risques sur l'approvisionnement

LONDRES (Reuters) - La production de pétrole dans le monde serait suffisante pour satisfaire une demande en augmentation mais l'approvisionnement demeure menacé au Proche-Orient et en Afrique du Nord en raison d'un contexte géopolitique tendu, lit-on dans le dernier rapport mensuel publié vendredi par l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

"Les risques pour l'approvisionnement au Proche-Orient et en Afrique du Nord, particulièrement en Irak et en Libye, demeurent extrêmement élevés", écrit l'AIE.

"Les prix du pétrole restent à des niveaux historiquement élevés et rien n'indique un inversement immédiat du phénomène", ajoute l'agence, qui conseille les principaux pays consommateurs en matière de politique énergétique.

L'AIE prédit par ailleurs une expansion de la production en provenance des Etats-Unis et du Canada. Portés par l'explosion du pétrole de schiste, ces deux producteurs devraient gagner des parts de marché au détriment des pays de l'Opep, dit le rapport.

L'AIE s'attend à voir la demande mondiale de pétrole croître de 1,2 million de barils par jour (bpj) cette année et de 1,4 million de bpj en 2015, avec une progression particulièrement forte sur les marchés émergents.

La production des pays non membres de l'Opep, Etats-Unis et Canada en tête, devrait augmenter de 1,2 millions de bpj l'an prochain, toujours selon l'AIE.

La demande pour le brut produit par les pays de l'Opep devrait pour sa part diminuer pour atteindre 29,8 millions de bpj en 2015 après 29,9 millions de bpj en 2014. Les pays de l'Opep ont produit un peu plus de 30 millions de bpj le mois dernier.

Les marchés pétroliers ont faibli un peu depuis un mois et restent nerveux. Le baril de Brent, qui avait dépassé 115 dollars au mois de juin, s'échangeait autour de 108,40 dollars vers 11h00.

(Christopher Johnson et Dmitry Zhdannikov; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...