Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le maire de New York veut faire le ménage à Times Square

Marché : Le maire de New York veut faire le ménage à Times Square

Marché : Le maire de New York veut faire le ménage à Times SquareMarché : Le maire de New York veut faire le ménage à Times Square

NEW YORK (Reuters) - La municipalité de New York a entrepris de réduire les nuisances liées à la présence jugée parfois agressive de filles posant seins nus ou d'artistes de rue en costume de super héros à Times Square, haut lieu du tourisme dans la ville.

Dans un communiqué, les services du maire, Bill de Blasio, ont annoncé la création d'une commission qui devra réfléchir sur "la convenance de la présence de personnes posant seins nus sur Times Square" et sur "la quête agressive" qu'elles pratiquent et "qui devient souvent une forme de harcèlement pour les New-Yorkais comme pour les visiteurs".

La commission, à laquelle participera notamment le chef de la police de New York, doit rendre ses conclusions au 1er octobre.

Times Square, qui fut dans les années 1970 un haut lieu de la prostitution, du crime et des trafics de drogue, a radicalement changé pour devenir un site touristique incontournable, avec ses théâtres et ses immenses panneaux publicitaires vidéos. Des banques et des groupes de médias s'y sont aussi installés.

Cela fait des années que des Mickey, des Minnie, des Iron Man ou des Betty Boop se mêlent aux touristes et se font prendre en photo en échange d'un pourboire.

L'un d'eux, Robert Burck, un ancien strip-teaseur de Cincinnati qui se produit depuis 1998 sous le pseudonyme de The Naked Cowboy, a acquis une notoriété mondiale.

Avec sa guitare, son slip blanc, ses bottes et son chapeau de cow-boy, Robert Burck affirme gagner 500 à 600 dollars par jour et, selon son agent Todd Rubenstein, a signé plus de 800 accords d'exploitation de son image, dont des contrats avec Android, le système d'exploitation de Google, et la marque de sous-vêtement Fruit of the Loom.

L'arrivée de femmes seins nus sous leurs peintures corporelles rouge, blanc et bleu est elle relativement récente. Mais, encore présentes en nombre mardi, aucune d'entre elles n'était visible jeudi alors que l'initiative de la municipalité était largement médiatisée.

"Vous savez, De Blasio n'est pas un roi. Il n'a pas plus de droits que moi. Nous, nous sommes tous des artistes de rue et nous pratiquons l'autorégulation pour protéger notre avenir", explique un homme grimé en Thor, un personnage popularisé par Marvel.

Si les filles ne sont pas là, dit The Naked Cowboy, c'est parce qu'"on a fait le ménage".

(Daniel Bases, Henri-Pierre André pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...