Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le japonais Suntory pourrait dénouer ses liens avec Tsingtao

Marché : Le japonais Suntory pourrait dénouer ses liens avec Tsingtao

Marché : Le japonais Suntory pourrait dénouer ses liens avec TsingtaoMarché : Le japonais Suntory pourrait dénouer ses liens avec Tsingtao

TOKYO/SHANGHAI (Reuters) - Le conglomérat japonais spécialisé dans les boissons Suntory pourrait abandonner sa coentreprise déficitaire avec le chinois Tsingtao Brewery, dont les ventes stagnent sur fond de concurrence acharnée sur le marché chinois, a-t-on appris vendredi auprès de sources au fait du dossier.

Une telle initiative mettrait en lumière les obstacles auxquels sont confrontés les brasseurs japonais dans leurs tentatives de gagner du terrain sur le marché international, voué à être dominé par le géant qui résultera du rapprochement en projet d'Anheuser-Busch InBev et SABMiller.

Une porte-parole de Suntory a confirmé que le groupe discutait de "différentes possibilités" avec Tsingtao, sans plus de précisions.

Le quotidien financier Nikkei avait auparavant indiqué que Suntory projeter de céder à son partenaire chinois sa participation dans les ventes et la production dans le courant du premier semestre 2016, pour un montant compris entre 10 et 20 milliards de yens (73 à 148 millions d'euros).

Une représentante de Tsingtao en Chine a déclaré qu'elle n'était pas au courant et a refusé de faire de commentaires.

Les sources ont noté que le groupe japonais reconsidérait sa participation à cette coentreprise en raison de la faiblesse de ses ventes. Mise sur pied en 2012, la coentreprise n'a pas réussi à se développer dans un marché chinois très concurrentiel dominé par China Resources Snow Breweries, coentreprise de SABMiller et de China Resources Enterprise.

Une source a précisé qu'en cas de dissolution de la coentreprise, Suntory souhaitait pouvoir poursuivre par l'intermédiaire de Tsingtao la commercialisation de ses propres bières dans certaines régions définies autour de Shanghai.

(Rosmi Shaji, Ritsuko Shimizu et Adam Jourdan, Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...