Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le Dow Jones dévisse encore de plus de 200Pts

Marché : Le Dow Jones dévisse encore de plus de 200Pts

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un frisson glacé a parcouru les salles de marché: tout se passait pour le mieux à la mi-séance: tous les journaux télévisés du midi avaient pu ouvrir avec des 'tickers' qui indiquaient une tendance nettement positive sur les indices US, et notamment un solide +0,5% sur le Nasdaq (en repli de -1% deux heures auparavant).

La vapeur s'était donc inversée une première fois à la hausse en matinée, ce fut un 'marche arrière toute'... presque panique au cours de la dernière heure, puis surtout de la dernière demi-heure.

Les ventes automatisées sur 'ruptures de seuils techniques' se sont emballées (les volumes nourris en témoignent) en fin de séance, le VIX a bondi de +16% pour pulvériser son zénith annuel à 24,65.

Et personne n'a vu venir un tel 'sell-off' ce lundi, vierge de toute statistique économique, et dépourvu de 'mauvaises nouvelles' (Charles Evans -membre de la FED estampillé 'colombe'- a même tenté de rassurer Wall Street en estimant qu'une hausse de taux serait plus appropriée début 2016 que mi-2015).

Mais cela n'a eu aucun effet... sinon de susciter de nouveaux questionnements au sujet de la FED dont la FED perçoit la conjoncture (le FMI et l'Allemagne venant de réviser leurs prévisions de croissance à la baisse), alors que l'unanimité de règne pas au sein de ses membres au sujet du 'timing' d'une normalisation de la politique monétaire.

Au final, le Dow Jones dévisse une fois encore de plus de 200Pts (-1,35% à 16.321) et cumule 4% de repli sur les trois dernières séances, du jamais vu depuis novembre 2011.

Le S&P500 a plongé de -1,65% à 1.875Pts (soit- 4,8% sur trois jours, autant que Paris la semaine dernière): l'indice semble déraper en direction du 'gap' des 1.844Pts du 15 avril.

Le Nasdaq Composite n'a pas été épargné avec -1,46% à 4.213 et cela prend des allures de capitulation puisque la chute atteint - 5,7% en trois jours, c'est sans précédent depuis octobre 2011.
En trois séances, cet indice a cédé 7,6%, perte sans précédent depuis septembre 2011.

Parmi les rares rescapés du jour, on notait F5 Network +1,4%, Cognizant et Symantec +1,4%, Staples +1,3%
Les plus lourds dégagements ont affecté les parapétrolières avec un très inhabituel -7,4% sur Halliburton. Mais les vendeurs ont également eu la main lourde sur Chespeake -6%, Hess -5,8%, Noble -5,4%, Apache -5%.

L'indice sectoriel de l'énergie vient de plonger de -7,6% en une semaine... là encore, une telle volatilité nous renvoie au début de l'automne 2011, en pleine crise de l'Euro.

Les compagnies aériennes ont également dévissé de -5% en moyenne (serais-ce la grande peur d'Ebola ?)... et Expedia (toujours la thématique des voyages) affichait -5,8%.

Paradoxalement, les 'pharmas' et le 'biotechs' ont également plongé comme Allergan avec -5%, Merck -4,3%, Celgene -3,9%, Regeneron -3,3%.

Parmi les pures 'technos', Applied Materials a chuté de -4,8%, Yahoo -3%, Micron -2,7%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...