Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le déficit public en Grande-Bretagne plus fort que prévu en août

Marché : Le déficit public en Grande-Bretagne plus fort que prévu en août

tradingsat

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique a emprunté un peu plus que prévu le mois dernier, ce qui laisse peu de marge de manoeuvre au ministre des Finances, Philip Hammond, qui doit préparer le premier budget du pays depuis la décision de ses électeurs de quitter l'Union européenne.

Selon des données publiées mercredi par l'ONS, l'institut national de la statistique, le déficit, hors secteur bancaire, est ressorti à 10,55 milliards de livres (12,3 milliards d'euros) contre 11,47 milliards en août 2015.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un déficit de 10,5 milliards.

Selon l'ONS, il n'y a pas à ce stade la moindre trace d'un impact sur les finances publiques du résultat du référendum du 23 juin sur le Brexit.

Sur les cinq premiers mois de l'exercice fiscal 2016-2017, le total des emprunts du gouvernement a reculé de près de 13%, à 33,8 milliards de livres.

La prévision officielle d'un déficit ramené à 55,5 milliards de livres sur l'ensemble de l'exercice paraît hors de portée avec le ralentissement prévu de l'activité économique suite au vote en faveur d'une sortie de l'UE.

Philip Hammond a déjà abandonné l'objectif de son prédécesseur George Osborne de dégager un excédent budgétaire d'ici 2020.

(Service économique)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...