Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le coût des inondations en Europe évalué à plus de 3 milliards

Marché : Le coût des inondations en Europe évalué à plus de 3 milliards

Marché : Le coût des inondations en Europe évalué à plus de 3 milliardsMarché : Le coût des inondations en Europe évalué à plus de 3 milliards

FRANCFORT (Reuters) - Les inondations qui ont frappé l'Europe centrale le mois dernier devraient coûter 3,9 milliards de dollars (3,03 milliards d'euros) aux assureurs et représenteront la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire récente de l'Allemagne, a déclaré mardi le réassureur Munich Re.

Munich Re, le premier réassureur mondial, a noté que le Canada, l'Asie et l'Australie avaient aussi été touchés par des inondations au premier semestre, phénomène à lui seul responsable de près de la moitié des sinistres classés en catastrophes naturelles.

Ces derniers, en comprenant aussi les tornades aux Etats-Unis, ont provoqué des dégâts économiques estimés à 45 milliards de dollars, dont 13 milliards étaient assurés, a indiqué le groupe allemand.

Les inondations en Europe centrale seront de loin les plus coûteuses, a-t-il ajouté.

"Le montant définitif des demandes n'est pas encore établi, mais il est bien possible que cela restera comme la catastrophe naturelle la plus coûteuse dans l'histoire de l'Allemagne", a déclaré Peter Höppe, directeur du centre de recherche sur les risques naturels de Munich Re, cité mardi par le journal Süddeutsche Zeitung.

Les inondations du mois dernier ont touché l'Allemagne, l'Autriche, la République tchèque et d'autres Etats européens. Jusque là, la catastrophe naturelle la plus coûteuse remontait à la crue de l'Elbe de 2002 avec une facture de 3,4 milliards de dollars pour les assureurs.

Munich Re n'a pas précisé quelle serait sa part des pertes. Le réassureur publie ses résultats du deuxième trimestre le 6 août.

Le réassureur helvétique Swiss Re a estimé de son côté que la facture serait comprise entre 3,5 et 4,5 milliards de dollars pour les assureurs.

Selon Munich Re, la facture complète des inondations, y compris les dégâts qui ne sont pas assurés, devraient dépasser les 12 milliards d'euros, soit 15,4 milliards de dollars.

Arno Schütze, Véronique Tison pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...