Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le chômage s'est stabilisé en décembre, +10% en 2012

Marché : Le chômage s'est stabilisé en décembre, +10% en 2012

Marché : Le chômage quasi stable en décembre, +10% en 2012Marché : Le chômage quasi stable en décembre, +10% en 2012

PARIS (Reuters) - Le chômage s'est stabilisé en décembre en France après 19 mois de hausse ininterrompue mais reste très près de ses plus hauts niveaux depuis près de 15 ans, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère du Travail.

Les dernières statistiques sur le climat des affaires, très pessimistes, laissent penser que ce coup d'arrêt inattendu risque fort de ne pas durer, rendant le pari du gouvernement d'inverser la courbe du chômage à l'horizon de la fin 2013 toujours aussi incertain.

Dans un communiqué, le ministère du Travail a reconnu que, si la stabilité enregistrée en décembre était "appréciable", elle ne marquait pas pour autant "une inversion de la tendance à la hausse observée depuis 2008 et particulièrement marquée depuis un an et demi."

Sur l'ensemble de l'année 2012, le nombre de demandeurs d'emploi affiche une progression de 10,0% pour la catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité), à 3.132.900 pour la France métropolitaine, soit 285.000 de plus qu'en décembre 2011 et un plus haut depuis janvier 1998.

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), la hausse est de 8,8%, à 4.627.600. En incluant l'Outre-mer, le nombre total de demandeurs d'emploi atteint 4.917.500.

Sur le seul mois de décembre, le nombre de demandeurs d'emploi n'a progressé que de 300 en catégorie A, alors qu'on restait sur des hausses importantes les mois précédents (+29.300 en novembre, +45.400 en octobre), et de 10.200 personnes (+0,2%), pour l'ensemble des catégories A, B et C.

Le mois a été marqué par une baisse de 0,3% du nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A chez les hommes et une progression de 0,4% pour les femmes. Il est resté stable chez les moins de 25 ans et a baissé de 0,4% chez les 25-49 ans, mais il a augmenté de 1,0% chez les plus de 50 ans.

LES CHÔMEURS LONGUE DURÉE PLUS NOMBREUX

Cette dernière catégorie a enregistré un bond de 16,9% en 2012, contre +9,4% pour les moins de 25 ans et +7,8% pour les 25-49 ans.

De même, le nombre de demandeurs d'emploi (A, B et C)inscrits depuis un an ou plus à Pôle emploi s'est accru de 1,0% en décembre et de 12,5% sur l'ensemble de l'année.

Ils représentent 39,2% du nombre total de demandeurs d'emploi, contre 37,9% un an plus tôt, et l'ancienneté moyenne de leur inscription à Pôle emploi atteint 477 jours contre 458 fin 2011.

En décembre, les entrées à pôle Emploi ont diminué de 0,9% par rapport à novembre et les sorties ont progressé parallèlement de 3,8%. Parmi ces dernières, les radiations administratives, qui représentent 10% du total, ont augmenté de 24,5% en un mois.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a réaffirmé vendredi matin l'objectif du gouvernement d'inverser la courbe du chômage à l'horizon de la fin 2013.

En attendant, les derniers indicateurs d'activité économique plaident pour une poursuite de la hausse dans les mois qui viennent.

Les économistes interrogés par Reuters dans une enquête publiée cette semaine n'anticipent pas pour leur part de stabilisation de la courbe du chômage avant 2014 et ce à des niveaux historiquement élevés.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...