Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le chômage poursuit sa hausse en Allemagne, modérément

Marché : Le chômage poursuit sa hausse en Allemagne, modérément

par Sarah Marsh

BERLIN (Reuters) - Le chômage en Allemagne a augmenté pour le neuvième mois consécutif en décembre, mais à un rythme toujours faible qui le laisse proche de son niveau le plus bas depuis la réunification il y a deux décennies, signe que la crise a relativement épargné la première économie européenne.

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 3.000 le mois dernier par rapport à novembre en données corrigées des variations saisonnières, pour atteindre 2,942 millions.

Cette hausse est nettement inférieure aux prévisions de 23 économistes interrogés par Reuters, qui s'attendaient en moyenne à une augmentation de 10.000.

Le taux de chômage, lui, est resté inchangé à 6,9% de la population active, comme attendu.

"Malgré le ralentissement économique, le marché du travail ne s'effondre pas", note Stefan Schilbe, de HSBC Trinkaus.

"Les entreprises ne veulent pas licencier les employés qualifiés, en raison également du nombre important d'emplois non pourvus. Quand l'économie va s'améliorer dans le courant de l'année (2013), le chômage devrait probablement diminuer aussi avec un décalage dans le temps."

La solidité du marché du travail allemand a joué un rôle fondamental dans le soutien de la demande intérieure, qui a permis à l'économie de plutôt bien résister à la crise, malgré un ralentissement de la croissance à 0,2% au troisième trimestre 2012.

Les signes de faiblesse se sont néanmoins multipliés ces derniers mois, avec la suppression de milliers d'emplois par des entreprises comme Metro, Siemens, Lufthansa ou Deutsche Bank, plombant le moral des consommateurs allemands qui est tombé en décembre à son plus bas niveau depuis un an.

L'activité manufacturière allemande s'est de son côté contractée pour le dixième mois consécutif en décembre, selon l'indice PMI.

Les économistes s'attendent d'ailleurs à une contraction du produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre 2012, tout en estimant que l'Allemagne devrait échapper à la récession et bénéficier d'une reprise graduelle de son économie en 2013 et par conséquent d'une amélioration du marché du travail.

Tangi Salaün pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...