Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le bénéfice de Boeing progresse mais le cash-flow inquiète

Marché : Le bénéfice de Boeing progresse mais le cash-flow inquiète

Marché : Bénéfice de Boeing en hausse de 38% au 1er trimestreMarché : Bénéfice de Boeing en hausse de 38% au 1er trimestre

par Alwyn Scott et Sagarika Jaisinghani

(Reuters) - Boeing a annoncé mercredi une hausse de 38% de son bénéfice net au premier trimestre grâce à l'augmentation de sa production d'avions commerciaux, mais sa capacité de génération de trésorerie inquiète les analystes, d'où une baisse de plus de 1,5% de son action à Wall Street.

Le bénéfice courant du groupe américain d'aéronautique et de défense, qui exclut entre autres les coûts liés au financement des retraites, a progressé de 12% à 1,97 dollar par action contre 1,76 dollar un an plus tôt. Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action courant de 1,76 dollar selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Mais le flux de trésorerie (free cash-flow) est devenu négatif sur le trimestre, de 486 millions de dollars, contre un chiffre positif de 615 millions sur les trois premiers mois de l'an dernier, une inversion de tendance que Boeing explique par de nouveaux investissements dans ses chaînes de fabrication.

"Boeing est peut-être en train d'apprendre à ses dépens que lorsqu'on dit aux investisseurs de se concentrer sur le cash-flow, mieux vaut assurer de ce côté-là", commente Robert Stallard, analyste de RBC, dans une note.

L'action Boeing perdait 1,69% à 150,74 dollars après une heure d'échanges à Wall Street, la plus mauvaise performance de l'indice Dow Jones, qui cédait alors 0,11%.

Boeing a toutefois réaffirmé ses prévisions de résultats financiers pour l'ensemble de cette année, qui incluent un flux de trésorerie opérationnel total de plus de neuf milliards de dollars. Il met aussi en avant les 2,5 milliards dépensés en rachats d'actions ces trois derniers mois.

Le groupe a par ailleurs fait état de 793 millions de coûts différés supplémentaires liés à son programme phare 787 "Dreamliner", un poste considéré par une partie des investisseurs comme un baromètre de la productivité de ce programme.

La marge d'exploitation des activités d'aviation civile s'est dégradée à 10,5% au premier trimestre, contre 11,8% un an plus tôt, mais reste supérieure à l'objectif 2015, une fourchette de 9,5% à 10%.

Le trimestre se solde par un bénéfice net de 1,336 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros), soit 1,87 dollar par action, contre 965 millions (1,28 dollar/action) un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 8% à 22,15 milliards de dollars, grâce à une progression de 14% des livraisons d'avions commerciaux, à 184 appareils sur le trimestre.

Les analystes prévoyaient en moyenne un chiffre d'affaires de 22,49 milliards.

Ajusté des dépenses liées au financement des retraites, le bénéfice par action est en hausse de 19%.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...