Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La productivité a diminué aux Etats-Unis au 4e trimestre

Marché : La productivité a diminué aux Etats-Unis au 4e trimestre

tradingsat

WASHINGTON (Reuters) - La productivité non-agricole aux Etats-Unis a moins diminué qu'estimé initialement au quatrième trimestre mais les coûts du travail ont bien augmenté, les entreprises ayant renforcé leurs effectifs pour augmenter leur production, montrent les statistiques officielles publiées jeudi.

Les données révisées du département du Travail font ressortir une contraction de 2,2% en rythme annuel de la productivité (la production horaire par travailleur) sur octobre-décembre, contre -3,0% en première estimation.

Il s'agit néanmoins de la plus forte diminution enregistrée depuis le premier trimestre 2014.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une révision à -3,2%.

Au troisième trimestre, la productivité avait augmenté de 2,0%; sur l'ensemble de l'année 2015, elle n'a progressé que de 0,7%, sa plus faible hausse depuis 2013.

La dégradation du quatrième trimestre traduit à la fois le ralentissement du produit intérieur brut (PIB) et l'accélération des recrutements.

La productivité aux Etats-Unis a augmenté de moins de 1% au cours de chacune des cinq dernières années et sur la période 2007-2015, elle atteint en moyenne 1,2%, un rythme nettement inférieur à celui de 2,2% par an enregistré en moyenne entre 1947 et 2015.

Le département du Travail précise que le nombre d'heures travaillées a augmenté de 3,2% au quatrième trimestre, contre +3,3% en première estimation.

La croissance des coûts unitaires du travail (les coûts à débourser par unité de production) a été révisée à la baisse à 3,3% au lieu de 4,5% pour le quatrième trimestre.

Cette évolution, si elle se poursuivait, pourrait peser sur les marges des entreprises mais pour l'instant, l'évolution des coûts du travail reste relativement contenue: les coûts unitaires du travail ont augmenté de 0,4% au troisième trimestre et de 2,1% sur l'ensemble de 2015.

La rémunération horaire a augmenté de 1,1% au quatrième trimestre, contre +1,3% estimé initialement. Sur 2015, elle est en hausse de 2,8%.

(Lucia Mutikani; Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...