Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La hausse du PIB de la Chine devrait ralentir à 6,5% en 2016

Marché : La hausse du PIB de la Chine devrait ralentir à 6,5% en 2016

Marché : La hausse du PIB de la Chine devrait ralentir à 6,5% en 2016Marché : La hausse du PIB de la Chine devrait ralentir à 6,5% en 2016

par Jessica Macy Yu

PEKIN (Reuters) - La croissance de l'économie chinoise devrait encore ralentir cette année et être de 6,5%, ce qui serait le rythme le moins soutenu depuis 1990 et une évolution susceptible de conduire les autorités monétaires à prendre de nouvelles mesures de soutien à l'activité, montre une enquête Reuters publiée mercredi.

En 2015, la hausse du produit intérieur brut (PIB) de la deuxième économie mondiale était ressortie à 6,9%, également au plus bas depuis 1990, et celle de 2014 avait été de 7,3%.

Depuis quelques années, le gouvernement chinois s'efforce de réduire la dépendance du pays envers les investissements publics et le secteur immobilier, Pékin cherchant à développer de nouveaux moteurs de croissance davantage orientés vers le marché intérieur, comme les services ou l'industrie de haute technologie.

Mais les investisseurs continuent de s'interroger sur la capacité des autorités à mener à bien sans heurts cette transition, comme en témoigne la volatilité du marché boursier depuis le mini-krach de l'été dernier.

La banque centrale chinoise est venue à la rescousse à de multiples avec six baisses de taux d'intérêt entre novembre 2014 et octobre 2015 et cinq abaissements du ratio des réserves obligatoires entre février 2015 et février 2016.

En août, la Banque populaire de Chine (BPC) avait pris de court les acteurs de marché en dévaluant le yuan de 2%. Elle a encore fait baisser le yuan en début d'année, au moment où les Bourses chinoises étaient en chute libre, entraînant avec elles les marchés actions mondiaux.

HAUSSE DE 6,3% EN 2017

Selon l'enquête menée par Reuters auprès de 65 analystes financiers, la banque centrale chinoise devrait encore réduire son taux directeur de 25 points de base cette année et le ratio des réserves obligatoires, à 17% depuis sa dernière baisse, pourrait encore être réduit de 150 points de base d'ici la fin de 2016.

"Le gouvernement voudra maintenir un environnement économique relativement stable pour contrer le risque d'une volatilité de marché déstabilisante dans un contexte de mise en place de son ambitieux programme de réformes structurelles", estime Tuuli McCully, analyste chez Scotiabank.

"De ce fait, nous anticipons l'annonce de nouvelles interventions à court terme afin de compenser les puissants facteurs de décélération auxquels l'économie fait face."

La prévision médiane de l'enquête Reuters pour le PIB 2016 est de 6,5%, les projections allant de 5,9% à 6,9%. Celle pour 2017 est de 6,3%, le ralentissement devant se poursuivre avec la faiblesse de la demande domestique et internationale, une situation de surcapacités industrielles et des investissements en berne.

Certains spécialistes de la Chine pensent que le vrai niveau de croissance est peut-être bien inférieur à ce qui est suggéré par les statistiques officielles.

Mardi, le Fonds monétaire international a relevé ses prévisions pour la Chine, tablant sur une hausse de 6,5% du PIB en 2016 et une augmentation de 6,2% en 2017 contre des estimations précédentes de respectivement +6,3% et 6,0%.

Le gouvernement chinois publiera vendredi les chiffres du PIB du premier trimestre ainsi qu'une série d'autres statistiques. Selon les économistes, la croissance économique de la Chine devrait être tombée sur la période à son plus bas niveau depuis la crise financière internationale.

D'après des données publiées mercredi, la performance commerciale de la Chine a dépassé les prévisions en mars et ses exportations ont enregistré leur première hausse en neuf mois, ce qui pourrait signifier que le pays est en voie de stabilisation.

(Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...