Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Grèce renouera avec la croissance en 2014, dit Samaras

Marché : La Grèce renouera avec la croissance en 2014, dit Samaras

Marché : La Grèce renouera avec la croissance en 2014, promet SamarasMarché : La Grèce renouera avec la croissance en 2014, promet Samaras

ATHENES (Reuters) - La contraction de l'économie grecque sera moins importante que prévu en 2013 et la croissance sera de retour l'année prochaine, a promis samedi le Premier ministre Antonis Samaras.

"La récession cette année sera plus faible qu'on ne l'annonçait", a-t-il déclaré à la foire de Thessalonique. Le Fonds monétaire international (FMI) et la Commission européenne tablent sur une baisse de 4,2% du Produit intérieur brut (PIB) en 2013, contre 6,4% en 2012.

Selon les données publiées vendredi, le PIB s'est contracté de 3,8% au deuxième trimestre en glissement annuel. Il s'agit du recul le plus faible depuis le troisième trimestre 2010 et l'embellie est due à un rebond du tourisme.

Le chef du gouvernement a en outre assuré que l'objectif budgétaire pour l'année en cours, qui prévoit de dégager un excédent, serait dépassé, ce qui permettrait à la Grèce de revenir sur les marchés de la dette dont elle est exclue depuis 2010.

"Cette année était la plus dure, la plus cruciale, et elle a aussi été la plus couronnée de succès", a déclaré Antonis Samaras. "C'était la plus dure (...) parce que nous avons dû expier tous les péchés du passé."

Qualifiant ce discours de "délirant", le parti d'opposition de gauche Syriza a accusé le Premier ministre d'être totalement déconnecté des souffrances des 1,5 million de Grecs au chômage.

"La principale question que le Premier ministre a laissé en suspens est celle de savoir si lui-même sait dans quel pays il vit", a dit Syriza.

L'économie grecque a reculé de 23% en termes réels depuis 2008 et le gouvernement peine à respecter les objectifs définis dans le cadre des deux plans d'aide internationaux qui dépassent les 200 milliards d'euros.

Le FMI et Athènes estiment qu'il faudra une rallonge de 10 à 11 milliards d'euros pour l'exercice 2014-2015. La zone euro décidera sans doute d'accorder une troisième aide à la Grèce en novembre.

Antonis Samaras devait rentrer samedi à Athènes, avant le début d'une grande manifestation à l'appel des mouvements anti-austérité et des syndicats, dont ceux des employés municipaux, des pompiers et des garde-côtes, dans les rues de la capitale grecque.

Dans son édition de samedi, le journal de gauche Avgi a accusé le Premier ministre de se comporter "comme un voleur" en se contentant de faire une brève apparition à la foire de Thessalonique au lieu de délivrer comme ces prédécesseurs le traditionnel discours annuel de politique économique.

Lefteris Papadimas et Karolina Tagaris, Jean-Philippe Lefief et Tangi Salaün pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...