Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Grèce devra encore être aidée, selon un membre de la BCE

Marché : La Grèce devra encore être aidée, selon un membre de la BCE

Marché : La Grèce devra encore être aidée, selon un membre de la BCEMarché : La Grèce devra encore être aidée, selon un membre de la BCE

BRUXELLES (Reuters) - La Grèce aura besoin d'un troisième plan d'aide, voire d'un quatrième, a déclaré mercredi Luc Coene, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

"Il est évident que nous ne sommes pas encore venus à bout du problème grec. Nous allons devoir fournir d'autres efforts, au moins encore une fois, peut-être deux. Cela dépendra de l'évolution de la situation", a-t-il dit lors d'un entretien accordée à une station de radio belge.

Certains responsables européens estiment qu'Athènes aura besoin de 10 à 11 milliards d'euros de plus à partir du deuxième semestre 2014. Mais plusieurs pays de la zone euro sont réticents à l'idée de lui accorder ce nouveau soutien après deux plans successifs d'un montant global de 240 milliards. (voir

La semaine dernière, Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe, avait dit qu'il était réaliste d'envisager une nouvelle aide pour la Grèce avant que le pays puisse revenir se financer sur les marchés.

"Il y a une amélioration mais elle est très lente. Evidemment, la base économique de la Grèce est très petite et cela prendra beaucoup de temps pour la remettre en ordre de marche", a déclaré Luc Coene, également gouverneur de la Banque de Belgique.

"(Une nouvelle aide) est inévitable mais n'est pas de nature à remettre en cause tout l'édifice", a-t-il ajouté, se référant aux pires moments de la crise de la dette de la zone euro, lorsque la volonté d'intervention des autorités pour protéger des pays tels que l'Espagne et l'Italie fut testée par les intervenants des marchés financiers.

"Dès le départ, le problème résidait dans la disposition des autres pays à vouloir aider. Ceci a été résolu par les gouvernements et par la BCE."

Philip Blenkinsop, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...