Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Fed gardera le cap malgré les interrogations

Marché : La Fed gardera le cap malgré les interrogations

Marché : La Fed gardera le cap malgré les interrogationsMarché : La Fed gardera le cap malgré les interrogations

par Pedro da Costa

WASHINGTON (Reuters) - Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke va devoir se montrer convaincant la semaine prochaine sur la nécessité de poursuivre une politique monétaire accommodante alors que se multiplient les signes d'une accélération de l'économie américaine.

Un taux de chômage toujours élevé et les conséquences attendues des coupes budgétaires automatiques faute d'accord au Congrès lui seront de précieux atouts pour dissiper les doutes de certains membres du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), qui devrait relever ses prévisions de croissance et d'emploi à l'issue de sa réunion mardi et mercredi prochains.

La Fed devrait en particulier maintenir son engagement d'acheter 85 milliards de dollars par mois d'obligations du Trésor américain et de titres hypothécaires afin de soutenir la reprise.

Les derniers indicateurs conjoncturels publiés, des ventes de détail à la production manufacturière en passant par les chiffres de l'emploi, ont dépeint une économie américaine en pleine accélération. Pourtant, le taux de chômage demeure élevé à 7,7% et la faiblesse de l'inflation laisse une ample marge de manoeuvre pour la poursuite d'une politique monétaire accommodante.

"Au regard du rythme modéré de la reprise et du maintien d'un niveau élevé de faiblesse de l'économie, revenir sur le caractère accommodant (de la politique monétaire) afin de prévenir une prise de risques excessifs dans certains domaines expose à des risques spécifiques sur la croissance, la stabilité des prix et en fin de compte la stabilité financière", avait déjà prévenu Ben Bernanke le 1er mars.

La Fed prendra sans doute acte de l'amélioration de l'environnement économique dans le communiqué qui sera publié mercredi à 18h GMT en relevant ses prévisions de croissance et en abaissant celles du chômage.

RETOUR DES FAUCONS

Elle n'en renouvellera pas moins son engagement à poursuivre les achats d'actifs au même rythme tant que les perspectives du marché de l'emploi ne se seront pas significativement améliorées, selon une enquête Reuters auprès d'économistes.

Plusieurs représentants de la Fed se montrent de plus en plus inquiets des potentiels effets collatéraux de son biais accommodant, pointant les risques d'instabilité financière, de bulles sur les prix de certains actifs ou d'envolée de l'inflation à terme.

"Je souhaiterais que la Fed commence à ralentir ces achats avec comme objectif d'y mettre un terme avant la fin de l'année", a déclaré la semaine dernière le président de la Réserve fédérale de Philadelphie Charles Plosser.

"Nous essayons d'être toujours plus accommodant", a-t-il dit. "Je pense qu'il faut juste que nous arrêtions et que nous fassions preuve d'un peu de patience."

Ben Bernanke a dit le mois dernier au Congrès que la Fed prenait les inquiétudes de Charles Plosser et d'autres représentants de la banque centrale au sérieux.

Les responsables de la politique monétaire étudieront la semaine prochaine l'efficacité et le coût du programme de rachat d'actifs sur la base de nouvelles données compilées par les services de la Fed.

Mais il reviendra à Ben Bernanke, qui tiendra une conférence de presse mercredi à 18h30 GMT, de faire en sorte que les inquiétudes exprimées par les faucons de la Fed n'effrayent pas les investisseurs, au risque de tensions sur les taux obligataires et d'une correction à Wall Street, qui a retrouvé ses plus hauts niveaux d'avant la crise financière.

Marc Joanny pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...