Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La croissance chinoise stable à 7% au deuxième trimestre

Marché : La croissance chinoise stable à 7% au deuxième trimestre

Marché : La croissance chinoise stable à 7% au deuxième trimestreMarché : La croissance chinoise stable à 7% au deuxième trimestre

PEKIN (Reuters) - Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a progressé de 7% en rythme annuel au deuxième trimestre, un résultat équivalent à celui du premier et un peu supérieur aux prévisions, selon les chiffres communiqués mercredi par le Bureau national des statistiques.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur 6,9% de croissance au deuxième trimestre. Sur une base trimestrielle, le PIB a progressé de 1,7%. L'augmentation avait été de 1,4% au premier trimestre.

La croissance des investissements en capital fixe, l'un des principaux moteurs de la croissance, atteint quant à elle 11,4% en glissement annuel, soit 0,2 point de plus que la prévision des marchés.

La production industrielle a pour sa part augmenté de 6,8% sur un an au deuxième trimestre alors que les marchés tablaient sur 6%. Les ventes de détail gagnent par ailleurs 10,6%, soit 0,4 point de plus que les attentes des marchés.

Enfin, les investissements dans le secteur immobilier se sont accrus de 4,6% en glissement annuel pour atteindre 4.400 milliards de yuans (708,8 milliards de dollars), une croissance d'une faiblesse sans précédent depuis 2009.

"L'investissement représente le plus grand défi pour la reprise économique au second semestre de cette année dans la mesure où la politique budgétaire actuelle n'a pas beaucoup contribué à l'améliorer la situation", a commenté Ye Bingnan, analyste chez BOC International à Pékin.

Selon le gouvernement, la Chine devrait connaître cette année une croissance économique de 7%, soit son niveau le plus bas depuis un quart de siècle, sous les effets conjugués d'un ralentissement du secteur immobilier, d'une surproduction industrielle et du poids de l'endettement.

La banque centrale a abaissé fin juin ses taux directeurs pour la quatrième fois depuis novembre pour faire face à ce ralentissement.

(Kevin Yao, Koh Gui Qing et Winni Zhou, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...