Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La croissance américaine au 4e trimestre revue en hausse

Marché : La croissance américaine au 4e trimestre revue en hausse

Marché : La croissance américaine au 4e trimestre révisée à la hausseMarché : La croissance américaine au 4e trimestre révisée à la hausse

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - La croissance de l'économie américaine a été légèrement meilleure qu'estimé au quatrième trimestre et les inscriptions au chômage sont revenues la semaine dernière au plus bas depuis novembre, deux indicateurs qui suggèrent que l'économie pourrait rapidement sortir de son récent trou d'air.

Le marché immobilier pourrait toutefois mettre un peu de temps avant de récupérer des difficultés causées par un hiver rigoureux, les promesses de vente étant tombées en février au plus bas depuis près de deux ans et demi.

L'amélioration progressive de la conjoncture pourrait néanmoins conduire la Réserve fédérale à relever ses taux d'intérêt plus tôt que ne l'attendent les marchés, estiment certains économistes.

"L'économie semble en meilleur état aujourd'hui qu'il y a encore 24 heures. Les perspectives sont confortées donc il faut s'attendre à ce que la Fed normalise sa politique plus rapidement", explique Chris Rupkey, de Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ à New York.

Le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 2,6% en rythme annualisé sur les trois derniers mois de 2013, montrent les statistiques publiées jeudi par le département du Commerce.

La croissance avait été estimée le mois dernier à 2,4% et les économistes interrogés par Reuters prévoyaient une révision légèrement plus marquée, à 2,7%.

Cette révision intègre entre autres des dépenses de consommation privée plus importantes qu'estimé initialement.

Même si le chiffre du quatrième trimestre marque un ralentissement net par rapport au chiffre de 4,1% du troisième, les statistiques détaillées suggèrent une tendance de fond toujours porteuse.

La consommation des ménages, qui représente plus de deux tiers de l'activité économique globale aux Etats-Unis, a ainsi été revue en nette hausse et le rythme de reconstitution des stocks des entreprises n'a pas été aussi soutenu qu'estimé initialement.

"LA REPRISE EST ENFIN AUTO-ALIMENTÉE"

La hausse des investissements des entreprises en équipements a également été revue en hausse, à 10,9% contre 10,6% tandis que la baisse des dépenses publiques se révèle légèrement moins marquée qu'estimé.

"La reprise est enfin auto-alimentée. Même si la croissance est légèrement plus faible au premier trimestre, l'économie devrait rapidement se reprendre au deuxième trimestre", estime Gus Faucher, économiste senior de PNC Financial Services.

Le département du Travail a par ailleurs fait état d'une baisse de 10.000 du nombre des inscriptions au chômage la semaine dernière, à 311.000, le nombre le plus faible enregistré depuis novembre. Le consensus Reuters donnait en moyenne 325.000 inscriptions.

En moyenne mobile sur quatre semaines, les demandes d'allocations chômage sont revenues à leur plus bas niveau depuis septembre.

Ces chiffres ont été salués par une hausse du dollar et des rendements obligataires américains, tandis que Wall Street évoluait dans le rouge en matinée.

Les chiffres révisés du PIB suggèrent que l'économie a bénéficié fin 2013 d'une dynamique favorable, avec laquelle elle pourrait renouer une fois dissipés les effets d'un hiver particulièrement rigoureux dans la majeure partie des Etats-Unis.

Ces effets sont perceptibles dans les derniers chiffres des promesses de vente immobilières, en repli de 0,8% en février à leur plus bas niveau depuis octobre 2011 selon la National Association of Realtors (NAR).

Le marché immobilier a souffert ces derniers mois de la météo, de la diminution de l'offre et de la remontée des taux des crédits.

La croissance du premier trimestre de cette année est attendue aux alentours de 2%.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Marc Joanny)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...