Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La crise syrienne pèse sur le moral

Marché : La crise syrienne pèse sur le moral

tradingsat

(CercleFinance.com) - Peu sensibles à la révision de la croissance américaine qui permet à Wall Street de limiter la casse, les indices actions européens manifestent toujours l'inquiétude des investisseurs face aux dernières nouvelles du Proche-Orient.

D'après l'agence de presse publique Anadolu, qui reprend des sources proches de la présidence Erdogan, l'Armée turque a abattu ce matin un avion russe Sukhoï-24 qui croisait à proximité de la frontière syrienne.

Wall Street parvient toutefois à ne céder que 0,3%, aidé par la révision en hausse de la croissance du PIB américain de +1,5% à +2,1% en rythme annualisé au troisième trimestre, relèvement toutefois conforme aux attentes des analystes.

'Cette révision en hausse repose largement sur la variation des stocks, dont la contribution à la croissance s'avère désormais bien moins négative', explique Natixis, qui s'attend à ce que 'la croissance demeure légèrement supérieure à son potentiel à court terme'.

Toujours aux Etats-Unis, l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board a lourdement chuté ce mois-ci, passant de 99,1 points en octobre à 90,4 points, très en deçà des 99 points attendus en moyenne par les économistes.

Comme Wall Street, Londres limite la casse en n'affichant qu'un repli de 0,6%. Le distributeur d'articles de bricolages Kingfisher cède 1,4% après des résultats jugés décevants au titre du troisième trimestre.

A Francfort, le DAX cède 1,5%, alors que l'indice Ifo, qui évalue le climat des affaires en Allemagne, remonte en novembre pour se retrouver à 109, là où les économistes s'attendaient à une stabilité vers 108,2.

La plus forte baisse parmi les grands indices revient au CAC40 parisien qui abandonne 1,7%. Hors CAC, Zodiac décroche de 7% après la division par deux de sa marge opérationnelle et un retard dans le redressement de sa branche sièges d'avions.

A Bruxelles, le BEL 20 recule de 1% : seule une poignée de valeurs comme la compagnie d'assurance Delta Lloyd (+4,5%) parvient à se hisser dans le vert, alors que le conglomérat Ackermans fait figure de lanterne rouge (-6%).

A Amsterdam, l'AEX cède 1,4% dans le sillage de l'opérateur télécoms Altice qui dévisse de 9,4% après l'annonce de la cession d'un bloc d'actions représentant 7,5% du capital par son patron Patrick Drahi.

Le PSI20 de Lisbonne perd 1%, tandis que le socialiste Antonio Costa a accédé ce jour au poste de Premier ministre du Portugal, soutenu par une coalition de gauche qui lui a permis de renverser le gouvernement conservateur.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...