Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La correction reste à l'ordre du jour

Marché : La correction reste à l'ordre du jour

tradingsat

(CercleFinance.com) - La correction reste à l'ordre du jour sur les indices actions européens, au lendemain d'un froid jeté par le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed et sous l'effet d'indices PMI inquiétants en Chine et dans la zone euro.

Milan reste stable, mais Londres, Madrid, Zurich et Lisbonne cèdent 0,1%, Bruxelles 0,3%, Francfort et Amsterdam 0,4%, et Paris 0,7%. Mercredi à New York, le Dow Jones a perdu 0,4% et le Nasdaq, près de 0,3%.

'Les minutes de la Fed, publiées le soir, ont jeté un froid. Le compte rendu de la banque centrale américaine indique qu'elle pourrait procéder à une diminution de son programme quantitatif dès ses prochaines réunions', explique Saxo Banque.

'Une chose est sure, les investisseurs vont continuer de se montrer de plus en plus nerveux et indécis avant la prochaine réunion de la Fed mi-décembre, qui pourrait marquer le début du dénouement de sa politique accommodante', poursuit-il.

Par ailleurs, l'indice PMI flash manufacturier chinois recule à 50,4 pour le mois de novembre, inférieur au consensus de 50,8, et sa composante des nouvelles commandes passe en dessous du seuil d'expansion de 50.

S'inscrivant à 51,5 en novembre contre 51,9 en octobre, l'indice flash PMI composite Markit de l'Eurozone signale un léger ralentissement de la croissance pour le deuxième mois de suite, avec une évolution contrastée selon les pays.

En effet, l'indice signale une croissance de plus en plus solide en Allemagne, mais indique un retour à la contraction en France et l'expansion la plus faible depuis le début de la phase de croissance dans le reste de la zone.

'Ce nouveau ralentissement de la croissance va inciter les responsables politiques à prendre de nouvelles mesures pour éviter que la zone euro n'entre une nouvelle fois en récession', estime toutefois Chris Williamson, chief economist à Markit.

Toujours du côté des données économiques, les investisseurs doivent prendre connaissance cet après-midi aux Etats-Unis des inscriptions hebdomadaires au chômage, des prix à la production industrielle et de l'indice d'activité de la Fed de Philadelphie.

Sur le plan des valeurs, Crédit Suisse cède 0,4% à 26,1 francs suisses à Zurich, alors que la banque helvétique a annoncé un plan d'adaptation de sa structure juridique destiné à répondre aux nouvelles exigences réglementaires suisse, américaine et britannique.

SABMiller grappille 0,1% à 3240 pence à Londres, après la publication des résultats semestriels du brasseur d'origine sud-africaine, marqués par une amélioration de ses marges de rentabilité, mais des perspectives plombées par les effets de changes.

EADS se replie de 1,7% à 51,3 euros à Paris, alors qu'UBS a retiré le titre de sa liste de valeurs favorites et réduit son objectif de cours de 62 à 59 euros. Par ailleurs, le groupe envisagerait la suppression de 8000 emplois, selon l'agence DPA.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...