Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La BoJ fera tout ce qu'il faut pour les 2% d'inflation au Japon

Marché : La BoJ fera tout ce qu'il faut pour les 2% d'inflation au Japon

Marché : La BoJ fera tout ce qu'il faut pour les 2% d'inflation au JaponMarché : La BoJ fera tout ce qu'il faut pour les 2% d'inflation au Japon

TOKYO (Reuters) - Le nouveau gouverneur de la Banque du Japon Haruhiko Kuroda utilisera tous les moyens à sa disposition pour atteindre un objectif de 2% d'inflation et ce en l'espace de deux ans.

Haruhiko Kuroda s'est refusé jeudi à tout commentaire quant à l'éventualité de convoquer un comité de politique monétaire extraordinaire pour décider de nouvelles mesures d'assouplissement avant celui prévu les 3 et 4 avril.

"La Banque du Japon a tenu des comités de politique monétaire extraordinaires dans le passé et donc ce n'est pas impossible, mais je n'ai pas à faire de commentaire sur le point de savoir s'il y aura un comité extraordinaire", a-t-il déclaré lors de sa première conférence de presse depuis sa prise de fonction.

Les déclarations du nouveau gouverneur de la BoJ indiquant qu'il entendait agir vite ont alimenté les spéculations sur la convocation d'un comité de politique monétaire extraordinaire.

Le gouverneur a dit que la banque centrale était ouverte à diverses possibilités pour assouplir sa politique monétaire, y compris lancer des achats d'actifs illimités plus tôt que prévu, mais il a ajouté qu'il voulait discuter de ces possibilités en profondeur avec le comité de politique monétaire avant de prendre la moindre décision.

Dilater le bilan de la banque centrale ne suffira pas en soi à atteindre l'objectif d'inflation et le type d'actifs qu'elle pourrait acheter est également un point important, a encore dit Haruhiko Kuroda.

"L'assouplissement quantitatif seul peut avoir des répercussions sur les variations des prix des actifs mais ce qui importe c'est de tenter de faire baisser les rendements sur l'ensemble de la courbe en achetant des actifs financiers à plus long terme", a-t-il expliqué.

Haruhiko Kuroda et ses deux adjoints, l'universitaire Kikuo Iwata et le banquier central Hiroshi Nakaso, ont effectivement pris leur fonction mercredi.

Les anticipations d'un nouvel assouplissement massif de la politique monétaire nippone sous la houlette de Haruhiko Kuroda ont contribué à propulser la Bourse de Tokyo à ses plus hauts niveaux depuis quatre ans et demi, à faire plonger le yen et à ramener les taux à 10 ans japonais à des plus bas en près d'une décennie.

Leika Kihara et Stanley White, Marc Joanny et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...