Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La BdF relève sa prévision de croissance à 0,2% au 3e trimestre

Marché : La BdF relève sa prévision de croissance à 0,2% au 3e trimestre

Marché : La BdF relève sa prévision de croissance à 0,2% au 3e trimestreMarché : La BdF relève sa prévision de croissance à 0,2% au 3e trimestre

PARIS (Reuters) - La Banque de France relève sa prévision de croissance de l'économie française à 0,2% au troisième trimestre contre 0,1% prévu auparavant, dans une deuxième estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture d'août publiée lundi.

Cette hausse interviendrait après une croissance de 0,5% au deuxième trimestre mesurée par l'Insee, bien supérieure aux prévisions des économistes.

Les résultats détaillés des chiffres du deuxième trimestre seront publiés le 27 septembre par l'institut de la statistique et les premiers résultats pour le troisième trimestre le 14 novembre.

L'enquête d'août de la Banque de France fait apparaître une hausse de deux points par rapport à juillet de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 97 et une hausse de deux points de celui des services, à 93, les deux se situant en-dessous de leur moyenne de long terme (100).

Selon les chefs d'entreprise interrogés par la Banque de France, la production industrielle a une nouvelle fois légèrement progressé dans la majorité des secteurs le mois dernier, notamment les équipements électriques et électroniques, la chimie et la pharmacie.

L'intensification des livraisons fait diminuer les stocks qui sont désormais jugés adaptés. Les commandes ont augmenté et les carnets cessent de se dégarnir.

Les prix des matières premières s'accroissent depuis deux mois et ceux des produits finis se maintiennent. L'érosion des effectifs marque une pause et les trésoreries continuent de se détendre, précise la Banque de France.

Le taux d'utilisation des capacités de production dans l'industrie manufacturière a quant à lui baissé de 1,7 point, à 74,1%.

Pour le mois de septembre, les chefs d'entreprise prévoient une accélération de l'activité.

Dans les services, l'activité s'est améliorée du fait d'un rebond dans les transports, l'hébergement-restauration et les services d'architecture et d'ingénierie technique.

Le travail temporaire a légèrement augmenté. Les effectifs sont en hausse, les prix stoppent leur contraction et les trésoreries continuent de se desserrer.

Les chefs d'entreprise estiment que la progression de l'activité devrait se poursuivre en septembre.

Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...