Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La BdF prévoit une croissance de 0,4% au 1er trimestre

Marché : La BdF prévoit une croissance de 0,4% au 1er trimestre

Marché : La BdF prévoit une croissance de 0,4% au 1er trimestreMarché : La BdF prévoit une croissance de 0,4% au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - La Banque de France a révisé en hausse, à 0,4%, sa prévision de croissance de l'économie française au premier trimestre dans sa troisième et dernière estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture pour mars publiée jeudi.

Elle revient ainsi à son estimation initiale pour la période janvier-mars, après l'avoir revue le mois dernier en baisse à 0,3%.

L'Insee vient également de réviser en hausse à 0,4% ses anticipations pour la croissance du premier trimestre, qu'elle escomptait elle aussi à 0,3% auparavant. Le PIB de la période sera publié le 13 mai.

L'enquête de la Banque de France sur le mois de mars fait apparaître une hausse d'un point de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 97, et une stabilité de celui des services à 93, ce dernier ayant été révisé en hausse d'un point pour le mois de février.

L'indicateur du secteur du bâtiment progresse aussi d'un point à 91.

Pour l'industrie, les chefs d'entreprise interrogés font état d'une hausse de la production comme des livraisons, avec également une augmentation des commandes sous l'effet de la demande étrangère.

Le niveau des carnets retrouve un niveau "correct" dans certains secteurs comme l’agroalimentaire et l’automobile, précise la Banque de France, mais "les effectifs se tassent un peu".

Le taux d'utilisation des capacités de production est en hausse de 0,1 point, à 76,6%.

Toujours selon la Banque de France, les chefs d'entreprise anticipent une poursuite de la production en avril.

Dans les services, l'activité a également augmenté le mois dernier, une tendance qui devrait se prolonger en avril, et les effectifs progressent.

S'agissant du bâtiment, l'activité a progressé "légèrement" grâce au second oeuvre, "alors que le gros oeuvre poursuit son repli."

L’opinion des chefs d'entreprise du secteur sur les carnets s’améliore un peu mais demeure négative et les effectifs se réduisent moins fortement.

Mais un nouveau recul d'activité est anticipé pour avril.

(Yann Le Guernigou)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...