Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Banque de Grèce annonce un retour à la croissance en 2014

Marché : La Banque de Grèce annonce un retour à la croissance en 2014

Marché : La Banque de Grèce annonce un retour à la croissance en 2014Marché : La Banque de Grèce annonce un retour à la croissance en 2014

ATHENES (Reuters) - L'économie grecque retrouvera la croissance l'an prochain après une nouvelle contraction en 2013, a estimé lundi soir George Provopoulos, gouverneur de la banque centrale.

Le produit intérieur brut du pays s'est contracté d'environ 20% depuis le début en 2008 d'une récession qui s'est accentuée après l'application de mesures d'austérité budgétaire, demandées par l'Union européenne et le Fonds monétaire international dans le cadre du plan d'aide au pays.

"Il n'y a aucun doute quant au fait que 2013 sera une année difficile", a déclaré George Provopoulos lors de l'assemblée générale des actionnaires de la Banque de Grèce.

La banque centrale maintient sa prévision d'une contraction de 4,5% du PIB cette année, au même niveau que les estimations du gouvernement et la Commission européenne.

Le gouverneur de la Banque de Grèce a par ailleurs annoncé que la proportion des prêts improductifs des banques était passée de 16% en décembre 2011 à 22,5% à la fin du troisième trimestre 2012, en raison de la persistance de la crise économique.

George Provopoulos, qui fait également partie du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a ajouté que la récession ne devait pas servir de prétexte à la Grèce pour négliger les objectifs budgétaires exigés par ses bailleurs de fonds internationaux.

"Un respect rigoureux des objectifs assurera la pérennité des financements, mettra fin une fois pour toute au risque de sortie de la zone euro, attirera de nouveaux investissements et fera clairement passer le message que le pire est derrière nous", a-t-il dit.

Yannis Stournaras, le ministre des Finances, s'est fait l'écho de ces propos sur la chaîne Mega TV.

"Nous avons franchi deux tiers du chemin vers nos objectifs ultimes", a-t-il affirmé. "Nous devons faire attention. Si nous faisons machine arrière, nous aurons des problèmes. La Grèce était au bord du précipice, mais nous avons pris un virage."

George Georgiopoulos, Julien Dury pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...