Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Banque d'Angleterre prévoit une remontée lente de l'inflation

Marché : La Banque d'Angleterre prévoit une remontée lente de l'inflation

Marché : La Banque d'Angleterre prévoit une remontée lente de l'inflationMarché : La Banque d'Angleterre prévoit une remontée lente de l'inflation

LONDRES (Reuters) - La Banque d'Angleterre a déclaré jeudi s'attendre à une remontée lente de l'inflation, actuellement proche de zéro, même dans l'hypothèse du maintien des taux d'intérêt à leur plus bas niveau historique jusqu'à la fin de l'an prochain.

Le ton adopté par la banque centrale britannique tranche avec celui de la Réserve fédérale américaine, dont la présidente, Janet Yellen, a déclaré mercredi qu'une hausse de taux restait envisageable en décembre.

Un seul des membres du Comité de politique monétaire de la BoE, Ian McCafferty, s'est prononcé pour un relèvement de taux lors de la réunion close jeudi, les huit autres optant pour la prolongation du statu quo et le maintien du taux directeur à 0,5%, son niveau depuis mars 2009.

L'institution a précisé avoir revu en légère baisse ses prévisions de croissance économique pour cette année et l'an prochain, à 2,7% et 2,5% respectivement.

"Les perspectives de croissance mondiales se sont détériorées depuis le rapport sur l'inflation d'août", déclare-t-elle dans ses prévisions trimestrielles. "Des risques à la baisse continuent de peser sur ces perspectives, parmi lesquels celui d'un ralentissement plus brutal des économies émergentes."

Le nouveau rapport sur l'inflation prévoit, dans l'hypothèse d'une première hausse de taux au plus tôt au premier semestre 2017, que l'inflation, actuellement négative, remonterait au-dessus de 2% d'ici deux ans.

La hausse des prix à la consommation devrait rester inférieure à 1% en rythme annuel jusqu'au second semestre 2016, principalement en raison de la faiblesse des prix de l'énergie, des produits alimentaires et d'autres importations, explique la BoE.

La livre sterling a cédé du terrain après la publication du rapport, tombant à son plus bas niveau depuis une semaine face au dollar.

(David Milliken et William Schomberg,; Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...