Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Banque d'Angleterre encadre les prêts immobiliers

Marché : La Banque d'Angleterre encadre les prêts immobiliers

Marché : La Banque d'Angleterre encadre les prêts immobiliersMarché : La Banque d'Angleterre encadre les prêts immobiliers

par Ana Nicolaci da Costa et Huw Jones

LONDRES (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé jeudi une série de mesures pour encadrer les prêts immobiliers et ramener un peu d'ordre dans un marché dont la hausse soutenue préoccupe nombre d'observateurs.

A partir d'octobre, 85% des prêts immobiliers accordés au Royaume-Uni ne pourront pas dépasser en montant 4,5 fois le revenu annuel de l'emprunteur, a annoncé le Comité de politique financière (FPC) de la BoE.

Le plafonnement concernera les banques qui prêtent plus de 100 millions de livres par an (124 millions d'euros), a précisé la banque centrale.

Le marché immobilier britannique s'envole en raison de taux d'intérêt très bas, de la baisse du chômage et d'un système d'aides gouvernementales favorable aux acquéreurs.

L'embellie du marché immobilier se traduit par une hausse des prix de 10% par an sur l'ensemble du pays et de plus du double de ce pourcentage à Londres, où la demande étrangère accentue la tendance, un phénomène qui inquiète la banque centrale.

L'évolution actuelle, observée dans de nombreux pays, fait craindre une nouvelle "bulle" du marché immobilier comparable à celle qui avait éclaté en 2007 aux Etats-Unis en prélude à la crise financière mondiale.

Les marchés britanniques s'attendaient donc à des mesures plus radicales que celles dévoilées jeudi et les actions des entreprises impliquées dans la construction immobilière ont bondi de plus de 5% après les annonces de la BoE.

"Le FPC ne pense pas que l'endettement des ménages représente une menace immédiate pour la stabilité", écrit le comité dans son rapport semestriel sur la stabilité financière.

"Mais il considère qu'il est prudent de prendre des mesures contre le risque d'un relâchement du marché quant aux critères d'attribution et d'une augmentation significative du nombre de ménages fortement endettés."

DE NOUVELLES MESURES POSSIBLES

La BoE a dit qu'elle ne voulait pas agir directement sur les prix de l'immobilier mais seulement s'assurer que le crédit immobilier ne s'emballe pas, estimant que les conditions d'octroi des prêts avaient tendance à se relâcher.

La banque centrale a d'ailleurs prévenu qu'elle pourrait prendre d'autre mesures si celles annoncées jeudi se révélaient insuffisantes.

"C'est à la limite de ce que nous pouvons tolérer et c'est pourquoi il y a un tel plafonnement", a dit le gouverneur de la BoE Mark Carney. "Nous verrons ce que cela donne et ajusterons si nécessaire".

La BoE recommande en outre que des mesures introduites en avril dernier pour vérifier la solvabilité des emprunteurs soient renforcées.

A partir de jeudi, les emprunteurs devront démontrer qu'ils pourraient rembourser leur prêt si les taux d'intérêt augmentaient de 3%, contre 1% précédemment.

Le taux directeur de la BoE est actuellement de 0,5%, un niveau historiquement bas. Les marchés s'attendent à un relèvement des taux vers la fin de cette année ou début 2015.

Les mesures annoncées jeudi pour encadrer les prêts n'affecteront pas la politique de la BoE en matière de taux, a déclaré Mark Carney, qui a évoqué "une hausse limitée et graduelle" des taux d'intérêt sans en préciser le calendrier.

Ces déclarations ont fait baisser les obligations d'Etat britanniques et fait grimper la livre sterling, qui s'est approchée jeudi de son plus haut niveau depuis six ans.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...