Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La baisse du chômage en Allemagne marque une pause

Marché : La baisse du chômage en Allemagne marque une pause

Marché : La baisse du chômage en Allemagne marque une pauseMarché : La baisse du chômage en Allemagne marque une pause

BERLIN (Reuters) - Le nombre de demandeurs d'emplois en Allemagne a légèrement augmenté en août, en raison notamment de l'accalmie estivale, mais le taux de chômage est resté stable et proche de ses plus bas niveau depuis la réunification du pays, montrent des statistiques officielles publiées jeudi.

Le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté de 7.000 à 2,943 millions, montrent les chiffres corrigés des variations saisonnières (CVS) de l'Office fédéral du travail. Il s'agit de la première hausse mensuelle depuis le mois de mai.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 5.000 du nombre de chômeurs.

Malgré la hausse inattendue d'août, les observateurs estiment que l'amélioration progressive de la conjoncture devrait finir par se refléter dans les statistiques de l'emploi.

"Cela peut prendre quelques mois avant que l'amélioration de la confiance des dirigeants d'entreprise se traduise par des créations d'emplois", explique Eckart Tuchtfeld de chez Commerzbank.

Pour Frank-Jürgen Weise, le directeur de l'Office fédéral du travail, "les entreprises embauchent moins à cause des congés d'été; quand les vacances seront terminées dans les trois principaux Länder, la situation recommencera à s'améliorer".

L'économie allemande avait échappé de peu à la contraction au premier trimestre mais la croissance s'est nettement accélérée sur la période avril-juin pour atteindre 0,7%, un niveau inégalé depuis plus d'un an.

Le climat des affaires s'est encore amélioré en août pour atteindre son meilleur niveau depuis 16 mois selon l'indice Ifo.

En données brutes, le nombre de chômeurs a augmenté à 2.946 millions en août, contre 2.914 millions en juillet, mais il reste inférieur à trois millions pour le quatrième mois consécutif.

La bonne tenue du marché du travail, conjuguée à des augmentations de salaires globalement supérieures à l'inflation et à un ralentissement de la hausse des prix, constitue une bonne nouvelle pour la chancelière Angela Merkel à moins d'un mois des élections législatives.

Annika Breidthardt; Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...