Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'Opep plus optimiste sur la demande pour son pétrole en 2016

Marché : L'Opep plus optimiste sur la demande pour son pétrole en 2016

Marché : L'Opep plus optimiste sur la demande pour son pétrole en 2016Marché : L'Opep plus optimiste sur la demande pour son pétrole en 2016

LONDRES (Reuters) - L'Opep a annoncé lundi s'attendre pour 2016 à une demande pour son pétrole bien supérieure à son estimation précédente, laissant entendre que sa stratégie de prix bas, en pénalisant le pétrole de schiste et d'autres concurrents, avait bel et bien réduit les excédents mondiaux.

Dans son rapport mensuel, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole dit tabler désormais sur une demande pour le pétrole de ses membres de 30,82 millions de barils par jour (bpj) l'an prochain, soit 510.000 bpj de plus que dans sa prévision précédente.

Si cette prévision est vérifiée, elle confirmera l'efficacité de la stratégie du cartel, qui s'est refusé l'an dernier à réduire ses extractions pour faire remonter les cours et a au contraire augmenté sa production dans le but de regagner des parts de marché aux dépens des producteurs à coûts plus élevés.

Le baril de Brent s'échange aujourd'hui un peu en dessous de 53 dollars, la moitié de son cours de juin 2014.

L'offre extérieure à l'Opep devrait diminuer de 130.000 bpj en 2016, précise le rapport de l'organisation, qui intègre une baisse de la production aux Etats-Unis, dans l'ex-Union soviétique, en Afrique, au Moyen-Orient et dans la majeure partie de l'Europe.

"Cela devrait réduire l'offre excédentaire sur le marché et conduire à une augmentation de la demande pour le brut Opep", explique le rapport, ajoutant que cela devrait se traduire par "des fondamentaux plus équilibrés sur le marché pétrolier".

Ce pronostic optimiste pour l'Opep elle-même s'inscrit sur fond de croissance ralentie de la demande mondiale: celle-ci ne devrait augmenter que 1,25 million de bpj en 2016 selon les nouvelles prévisions, soit de 40.000 de moins que prévu le mois dernier.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui conseille les pays de l'OCDE, doit publier son propre rapport mensuel mardi mais prévoit déjà une baisse de la production non-Opep plus forte encore que celle attendue par cette dernière.

Selon des sources extérieures citées par le rapport de l'Opep, cette dernière a extrait 31,57 millions de bpj en septembre, soit 110.000 de plus qu'en août et près de deux millions de plus que sa prévision de demande pour son brut cette année.

L'Opep prévoit pour 2016 une offre excédentaire globale de 750.000 bpj sur le marché si elle continue de produire au rythme de septembre, contre 1,23 million prévu dans le rapport du mois dernier.

(Alex Lawler; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...