Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'OMC n'attend plus que 2,8% de croissance du commerce mondial

Marché : L'OMC n'attend plus que 2,8% de croissance du commerce mondial

Marché : L'OMC réduit sa prévision de croissance du commerce mondialMarché : L'OMC réduit sa prévision de croissance du commerce mondial

GENEVE (Reuters) - Le commerce mondial ne devrait croître que de 2,8% cette année, comme l'an dernier, a annoncé jeudi l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui tablait jusqu'à présent sur une hausse de 3,9% des échanges.

L'OMC avait déjà abaissé sa prévision en septembre alors qu'elle tablait initialement sur une progression de 4% pour 2016.

Pour 2017, elle prévoit une hausse de 3,6% des échanges, ce qui serait leur première progression de plus de 3% en six ans.

Ces chiffres sont fondés sur l'hypothèse d'une croissance économique globale de 2,4% en 216 et de 2,7% en 2017.

L'organisation basée à Genève a régulièrement revu ses prévisions à la baisse ces cinq dernières années, les anticipations de reprise de l'économie mondiale s'étant montrées trop optimistes.

Depuis la crise financière, la croissance du commerce mondial a été à peu près du même ordre que la croissance économique globale alors qu'elle était auparavant deux fois plus forte que cette dernière.

L'OMC explique que les risques entourant sa nouvelle prévision sont majoritairement orientés à la baisse et qu'ils incluent un ralentissement de la croissance chinoise, une aggravation de la volatilité des marchés financiers et l'exposition des pays accusant un endettement élevé à d'importantes fluctuations des taux de change.

"Il existe toutefois aussi une marge limitée pour une variation à la hausse, si la politique monétaire déjà mise en oeuvre réussit à soutenir la zone euro", a déclaré le directeur général de l'OMC, Roberto Azevedo, lors d'une conférence de presse.

En 2015, le commerce mondial a crû de 2,8% en volumes mais en valeur les exportations ont chuté de 13,5% en raison de l'appréciation du dollar et de l'effondrement des cours de nombreuses matières premières.

La valeur des exportations de services a elle aussi baissé, de 6,4%, notamment avec la chute des prix du transport maritime.

Les nouvelles prévisions de l'OMC sont annoncées à quelques jours des réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, lors desquelles le FMI actualisera ses propres perspectives économiques.

(Tom Miles, Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...