Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'italien GTech acquiert le fabricant de machines à sous IGT

Marché : L'italien GTech acquiert le fabricant de machines à sous IGT

Marché : L'italien GTech acquiert le fabricant de machines à sous IGTMarché : L'italien GTech acquiert le fabricant de machines à sous IGT

MILAN (Reuters) - L'opérateur italien de loterie GTech poursuit son développement aux Etats-Unis avec l'acquisition, annoncée mercredi, du fabricant américain de machines à sous International Game Technology pour 6,4 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros).

L'acquisition, en actions et en numéraire, est la plus importante réalisée par une entreprise italienne à l'étranger cette année et elle permettra à GTech, premier opérateur mondial de loterie, de devenir un acteur incontournable sur le marché des casinos et de renforcer sa présence dans le secteur des jeux aux Etats-Unis.

Alors que les dépenses nettes en jeux ont baissé de 6,6% en Italie l'an dernier, elles ont progressé de 6,7% aux Etats-Unis, une croissance supérieure à la moyenne mondiale (4,2%).

L'opération a été bien accueillie à la Bourse de Milan où l'action GTech s'adjuge 5,04% à 19,37 euros à la mi-journée.

GTech versera 4,7 milliards de dollars en numéraire et en actions et s'engage également à reprendre la dette nette de 1,7 milliard de dollars du groupe américain.

Le montant total de l'acquisition, 6,4 milliards de dollars, est supérieur à la capitalisation de GTech qui équivaut à 4,4 milliards de dollars et il dépasse également les 4,35 milliards de dollars que Fiat a accepté de verser en janvier pour racheter le solde de Chrysler.

Les actionnaires d'IGT recevront pour chaque titre apporté 13,69 dollars en cash et 0,1819 action ordinaire du nouveau groupe, ce qui valorise chaque action IGT à 18,25 dollars par action -un prix qui représente une prime de 18% par rapport au cours de clôture d'IGT mardi soir.

Avec cette acquisition, GTech réalisera plus de la moitié de son chiffre d'affaires à l'étranger alors qu'elle en réalise actuellement 70% en Italie.

"Les superpositions limitées de produits et de clients de GTech et d'IGT garantissent à la société issue de la fusion une position de leader dans tous les segments du marché des jeux", déclare dans le communiqué Marco Sala, l'administrateur délégué de GTech qui prendra les commandes du nouveau groupe.

Le changement de centre de gravité se traduira par une cotation au New York Stock Exchange et un retrait de la Bourse de Milan.

GTech, contrôlée par deux familles italiennes, gère la loterie nationale en Italie et a également plusieurs concessions aux Etats-Unis ainsi que des activités limitées dans d'autres pays.

L'ex-Lottomatica s'était déjà américanisée en rachetant en 2006 la firme américaine GTech, dont elle a repris le nom, pour quelque quatre milliards d'euros.

IGT et GTech seront regroupées au sein d'une nouvelle société holding qui sera enregistrée au Royaume-Uni.

(Francesca Landini et Claudia Christoferi, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...