Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure reste à l'euphorie à la Bourse de Paris

Marché : L'heure reste à l'euphorie à la Bourse de Paris

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure reste à l'euphorie à la Bourse de Paris, toujours portée par l'annonce du programme de rachats d'actifs de la BCE, une nouvelle à laquelle s'ajoute, ce matin, un indice PMI de bonne facture dans la zone euro.

En milieu de matinée, le CAC40 affiche encore un gain de 1,4%, vers 4615 points, tandis que Francfort progresse dans les mêmes proportions et que Londres gagne 0,6%. Jeudi à Wall Street, le Dow Jones et le S&P500 ont pris environ 1,5% et le Nasdaq, 1,8%.

'Finalement, l'artillerie lourde a été sortie hier par la BCE (1100 milliards d'euros de rachats d'actifs)', résume Barclays Bourse, tout en rappelant que les investisseurs avaient déjà anticipé depuis plusieurs jours l'annonce d'un programme de rachats d'actifs.

'Les investisseurs ont particulièrement apprécié les commentaires de Mario Draghi et notamment l'absence de contrainte forte qui aurait pu compliquer l'application du programme de politique monétaire non conventionnelle', explique la société de gestion.

Autre bonne nouvelle, l'activité économique de la zone euro enregistre sa plus forte croissance depuis cinq mois en janvier, d'après l'estimation flash de l'indice composite Markit de l'activité globale qui se redresse de 51,4 en décembre 2014 à 52,2.

Si les performances de l'économie française restent particulièrement décevantes, la croissance allemande s'accélère pour le deuxième mois de suite et les pays de la périphérie enregistrent collectivement la plus forte expansion depuis juillet 2014.

'Il existe de bonnes raisons d'espérer une nouvelle amélioration du taux d'expansion au cours des prochains mois', estime Chris Williamson, chief economist à Markit, pointant notamment les nouvelles mesures de relance adoptées par la BCE.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs seront attentifs aux ventes de logements anciens et aux indicateurs avancés du Conference Board, mais aussi à plusieurs publications de résultats majeures comme celles de GE et de McDonalds.

En attendant, Thales recule de 4%, sanctionné pour une annonce de DCNS (dont le groupe d'électronique détient 35% du capital) qui estime désormais que l'exercice 2014 devrait se solder par une perte nette de l'ordre de 300 millions d'euros.

Maurel & Prom abandonne 5%, alors que la société pétrolière a fait part d'un chiffre d'affaires annuel en baisse de 5% et déclaré qu'aucun dividende ne sera versé au titre de 2014, comme pour l'année précédente.

Boiron s'adjuge par contre 8%, salué pour le point d'activité du fabricant de médicaments homéopathiques, qui a estimé que son résultat opérationnel 2014 devrait être en progression compte tenu de l'évolution de l'activité et de la maîtrise des charges.

AB Science prend 5%, après que le comité indépendant de revue des données, créé dans le cadre de l'étude clinique évaluant le masitinib dans le traitement en seconde ligne du cancer du sein, ait recommandé la poursuite de cette étude de phase 2.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...