Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure est à la correction

Marché : L'heure est à la correction

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure est à la correction au sein des Bourses européennes : les opérateurs saisissent l'occasion donnée par des signaux de ralentissement économique dans la zone euro pour prendre leurs bénéfices après plusieurs séances de hausse.

Madrid s'affaisse de 1,7% et Milan de 1,1%, devant Paris et Lisbonne (+0,8%), Bruxelles (-0,7%), tandis que Francfort et Londres cèdent 0,4%, Amsterdam 0,3% et que Zurich grappille 0,1%. A New York la veille, le Dow Jones a terminé stable et le Nasdaq a reculé de 0,6%.

La croissance économique de la zone euro ralentit en novembre, à son taux d'expansion le plus bas de 16 mois, selon l'indice PMI 'flash' de Markit qui se replie en effet de 52,1 en octobre à 51,4 sur le mois en cours.

'Les récentes annonces de la BCE et mesures de relance adoptées n'ayant pour l'heure produit aucun effet positif sur la croissance, l'inquiétude des responsables politiques ne manquera pas de croître', juge Chris Williamson, chief economist à Markit.

'Cette situation devrait inciter l'Institution à renforcer son action en faveur d'une relance de l'économie sans attendre pour cela de connaître les retombées et l'efficacité de ces premières mesures', poursuit-il.

Concernant l'économie du Royaume Uni, les ventes de détail ont progressé de 2,8% en valeur et de 4,3% en volume le mois dernier en rythme annuel, soit le 19ème mois de suite de progression pour les volumes.

Une impressionnante série de statistiques doit être publiée cet après-midi aux Etats-Unis, avec l'inflation, les inscriptions aux allocations chômage, les ventes de logements anciens, les indicateurs avancés et l'indice de la Fed de Philadelphie.

A Francfort, ThyssenKrupp s'adjuge 1,5% à 20 euros et prend ainsi la tête du DAX, entouré après la publication par le conglomérat industriel de résultats annuels meilleurs que prévu, ainsi que pour l'annonce d'une reprise des versements de dividendes.

Wolseley progresse de 0,8% à 3490 pence à Londres, soutenu par UBS qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'achat' et son objectif de cours de 3500 à 3900 pence, sur le titre du distributeur de matériel de plomberie.

A Paris, Technip lâche 5% à 57,8 euros, le groupe parapétrolier ayant confirmé avoir approché CGG (+20% à 7,8 euros). Il lui a présenté une offre à un prix de 8,3 euros par action, offre à laquelle le spécialiste des études sismiques a décidé de ne pas donner suite.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...