Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure est à la consolidation

Marché : L'heure est à la consolidation

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens se dirigent vers une fin de semaine morose, une piètre donnée américaine semblant servir de prétexte à une consolidation des gains engrangés ces dernières semaines (+10% depuis le 7 juillet sur l'EuroStoxx 50).

Madrid et Amsterdam perdent 0,8%, Francfort, Paris et Bruxelles 0,6%, Londres 0,4%, Zurich et Lisbonne 0,2%, tandis que Milan grappille 0,1%. A New York, le Dow Jones reste stable et le Nasdaq avance de 0,2%.

Le Département du Commerce a comptabilisé 482.000 ventes de logements neufs le mois dernier aux Etats-Unis, soit un recul de 6,8%, alors que le consensus des économistes escomptait au contraire une hausse autour de 550.000 unités.

De ce côté de l'Atlantique, l'estimation flash de l'indice PMI Markit pour la zone euro se replie à 53,7 en juillet, par rapport au pic de quatre ans observé en juin (54,2), et indique ainsi un léger ralentissement de la croissance du secteur privé de la zone.

'Si l'on rajoute la faiblesse des taux et la baisse des matières premières (notamment le pétrole) à l'évolution de la parité euro-dollar, la profitabilité des entreprises européennes devrait encore pouvoir s'améliorer', affirme pourtant un gérant de Barclays Bourse.

'Les dernières publications dévoilées confirment d'ailleurs cette tendance. A ce jour, sur les 40 entreprises de l'EuroStoxx qui ont publié, 80% ont dépassé les attentes', souligne le professionnel, qui continue donc de privilégier les actions européennes.

BASF perd néanmoins 3,8% et fait figure de lanterne rouge à Francfort, le groupe de chimie ayant légèrement manqué les attentes en termes de profit opérationnel au deuxième trimestre, dans un environnement de marché difficile.

Vodafone s'adjuge 3,4% à Londres, à la suite du point d'activité de l'opérateur télécoms, qui a dévoilé une croissance organique de 3,3% au premier trimestre 2015-16, grâce au dynamisme des marchés émergents.

Parmi les nombreuses publications à Paris, les opérateurs saluent celles de l'électronicien Thales et du groupe immobilier Nexity (+7,7% chacun), mais sanctionnent lourdement un avertissement sur résultat de l'opérateur de satellites SES (-6,7%).

Alcatel-Lucent prend 1,5% à Paris et Nokia 2,1% à Helsinki, alors que la Commission européenne a donné son feu vert à l'acquisition du premier par le second. La fusion effective des deux équipementiers télécoms est prévue pour le premier semestre 2016.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...