Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure est à l'optimisme

Marché : L'heure est à l'optimisme

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure est à l'optimisme sur les marchés européens après la trêve de Noël : la vigueur des indices américains la veille incite les quelques investisseurs présents à se positionner à l'achat dans l'attente de la fin de l'année.

Paris et Zurich s'adjugent 1%, devant Francfort et Amsterdam (+0,7%), Londres (+0,6%), Milan, Madrid, Lisbonne et Bruxelles (+0,5%). A New York jeudi, le Dow Jones a pris plus de 0,7%, tandis que le Nasdaq a progressé d'un peu moins de 0,3%.

'Le rebond des places financières de ces derniers jours, nous conforte dans notre opinion positive à moyen terme', estime Barclays Bourse, pour qui 'le millésime boursier à venir (2014) devrait confirmer le redressement des marchés actions amorcé courant 2013'.

'Les craintes d'une crise de liquidités qui sont apparues en Chine continuent de refluer, ce qui sera essentiel si les actions espèrent poursuivre leur dynamique favorable au début de l'année prochaine', indique de son côté Monex Capital.

La légèreté du calendrier économique ce jour aux Etats-Unis - seuls les stocks hebdomadaires de pétrole sont attendus - favorise d'ailleurs l'optimisme des opérateurs, car elle permet de maintenir le tableau réjouissant dessiné par les données de ces derniers jours.

En effet, les inscriptions aux allocations chômage ont chuté de 42.000 la semaine dernière par rapport à la précédente, pour se trouver ramenées à 338.000, alors que les analystes anticipaient en moyenne une diminution à 345.000 seulement.

De même, les commandes de biens durables sont ressorties en progression de 3,5% en novembre, tandis que les ventes de logements ne se sont tassées que de 2,1% à 464.000 unités en rythme annualisé, un niveau plus élevé que le consensus.

Sur le vieux continent, on notera seulement que le nombre de demandeurs d'emplois (inscrits à Pôle emploi en catégorie A) est reparti à la hausse en France en novembre, progressant de 17.800 par rapport au mois précédent.

Côté valeurs, AstraZeneca cède 0,2% à 3604 pence à Londres, alors que le laboratoire a conclu un accord avec le Japonais Shionogi pour mettre fin à des différends à propos du médicament Crestor, prescrit notamment dans le cadre des hypercholestérolémies.

Shire avance de 0,7% à 2848 pence, à la suite du report par le groupe pharmaceutique britannique du terme de son OPA sur l'Américain ViroPharma, une date repoussée du 26 décembre 2013 au 9 janvier 2014.

Lafarge (stable à 54,2 euros) figure parmi les rares valeurs délaissées sur le CAC40 parisien, après la vente par le cimentier à Etex de sa participation de 20% dans les activités plâtre en Europe et en Amérique du Sud pour 145 millions d'euros.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...