Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro tente de tenir les 1,30 dollar vendredi midi

Marché : L'euro tente de tenir les 1,30 dollar vendredi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors qu'elle dépassait les 1,30 dollar ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique européenne est repartie en baisse ce midi contre le dollar avant des statistiques très attendues aux Etats-Unis. Vers 12 heures 40, l'euro recule de 0,40% à 1,2997 dollar après une hausse de 0,81% la veille.

Reste qu'après être descendu plusieurs fois dans la zone des 1,28 dollar durant la seconde quinzaine de mai, l'euro est maintenant mieux orienté contre le dollar.

La devise européenne perd également 0,77% face au yen à 130,69, 0,19% contre le sterling à 0,8549 et 0,26% à 1,2402.

Chez RTFX, les cambistes évoquent “un plus bas de trois semaines face à l'euro” atteint hier, jeudi, après que le Bureau of Economic Analysis ait publié la 2ème estimation de la croissance du PIB américain au 1er trimestre : alors que le consensus attendait la confirmation de l'estimation rapide initiale (2,5%), le chiffre effectif est ressorti à 2,4%.

De surcroît, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont un peu augmenté, a-t-on appris hier.

“Les données économiques décevantes publiées outre-Atlantique ont refroidi les prévisions tablant sur un ralentissement du programme d'assouplissement de la Fed”, explique RTFX. En effet, l'amélioration conjoncturelle récente aux Etats-Unis laissait entrevoir la fin des programmes de rachats d'actifs que la Fed mène actuellement au rythme de 85 milliards de dollars par mois. La Fed a de plus prévenu que ses taux d'intérêt resteraient pas jusqu'à ce que le taux de chômage, de 7,5%, actuellement, repasse sous les 6,5%. Si les indicateurs se font moins favorables, les anticipations concernant les QE s'ajusteront.

'Les incertitudes sur le calendrier de la politique monétaire de la Fed rendent les marchés américains très sensibles aux publications d'indicateurs économiques, et plus particulièrement à ceux concernant l'emploi. Les investisseurs ont retenu du discours de Ben Bernanke (le président de la Fed) que la banque centrale agira en fonction des prochains indicateurs', rappellent leurs confrères d'Aurel BGC.

Dans ce contexte, les chiffres américains de l'après-midi sont attendus avec une certaine nervosité. Ainsi, les cambistes prendront connaissance cet après-midi des revenus et dépenses des ménages pour avril, puis de l'indice PMI de Chicago et de la confiance des consommateurs du Michigan pour mai.

'Les données américaines devraient faire état d'une baisse des dépenses des ménages au mois d'avril, ce qui pourrait davantage refroidir les prévisions d'un ralentissement du QE de la Fed', estime-t-on chez RTFX.

En attendant, du côté européen, les statistiques témoignent toujours d'une conjoncture sombre : le taux de chômage s'est établi à 12,2% en avril 2013, en hausse de 0,1 point en rythme séquentiel et de 0,9 point par rapport à la même période l'année dernière.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...