Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro opte pour la hausse au lendemain des minutes

Marché : L'euro opte pour la hausse au lendemain des minutes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un léger tassement la veille (jusqu'à un point bas de 1,3053) dans le sillage de la publication des “minutes” de la Fed, l'euro a de nouveau opté pour la hausse face au dollar. Il gagne ce midi 0,47% contre le billet vert à 1,3110 dollar, non loin de son plus haut niveau de la séance (1,3134) alors que le point bas se situe à 1,3044.

Les 'minutes', à savoir le compte-rendu détaillé des discussions intervenues lors du dernier comité de politique monétaire (le FOMC) de la Fed, les 19 et 20 mars derniers, suscite nombre de commentaires. Et pas seulement car le document en question a été diffusé quelques heures plus tôt qu'il ne l'était prévu, par erreur semble-t-il.

Le compte-rendu indique que 'plusieurs' membres votants du FOMC sont opposés à la poursuite des rachats d'actifs du programme dit de 'quantitative easing', ce qui remet sur le devant de la scène les dissensions déjà évoquées, puis apaisées, en tout début d'année.

Surtout, “ces minutes ont montré que l'institut d'émission américain devrait commencer à réduire son programme de rachat d'actifs avant de l'interrompre d'ici la fin de l'année”, commentent ainsi les cambistes de RTFX ce matin.

Même son de cloche à la Société Générale, où les économistes estiment que le QE sera réduit à partir du mois de septembre, puis totalement arrêté d'ici fin 2013.

Par nature, les rachats de la Fed reviennent à injecter des liquidités en dollars sur le marché, ce qui produit un effet dilutif sur la valeur relative du billet vert. L'arrêt du QE devrait donc renforcer la valeur relative du dollar, ce qui pouvait d'ailleurs expliquer la reprise enregistrée hier en fin de séance sur le marché des changes.

Cependant, la Fed a fixé précédemment des objectifs à ses QE, en visant notamment un taux de chômage de 6,5%, alors qu'il est de 7,6% actuellement.

En outre, les créations d'emploi, un indicateur économique majeur et peut-être l'un des plus suivis par la banque centrale US, ont fortement déçu les attentes en mars, ce qui suscite des doutes sur la conjoncture US durant le reste de l'année. Autre signal négatif : hier, la Maison blanche a abaissé ses prévisions de croissance du PIB américain pour 2013 (de 2,7 à 2,3%) et 2014 (de 3,5 à 3,2%).

“Les risques de sur-réaction du marché obligataire sont tellement importants que la Fed ne réduira que très, très prudemment le montant mensuel de ses achats et qu'elle pourrait conserver les obligations jusqu'à leur maturité. Dans un scénario de reprise de l'activité, les investisseurs profiteront de liquidités toujours abondantes et d'une amélioration des résultats des entreprises. En cas de ralentissement, la taille du 'QE' sera augmentée et permettant une hausse de la valorisation du marché actions, estiment de leur côté les spécialistes d'Aurel BGC.

Par ailleurs, les nouvelles provenant notamment du FMI ne sont pas encourageantes : sa directrice générale Christine Lagarde a déclaré hier que le ménage devait continuer au sein du secteur financier de la zone euro, en 'fermant' certaines banques s'il le fallait. Mme Lagarde a aussi déclaré qu'il ne fallait pas s'attendre cette année à ce que la croissance mondiale soit plus vigoureuse qu'en 2012.

Ce qui laisse entrevoir une baisse des projections de l'institution monétaire internationale, prévue le 16 avril prochain. Selon la dernière édition du World Economic Outlook, en janvier, le PIB mondial devait progresser en 2013 de 3,5% après 3,2% en 2012, estimait alors le FMI.

L'euro continue de progresser contre le yen (+ 0,34% à 130,67 yens l'euro), la Banque du Japon étant actuellement la grande banque centrale la plus en pointe sur les rachats d'actifs. Rien à signaler du côté du sterling (+ 0,05% à 0,8529) ni du franc suisse (- 0,01% à 1,2187).

Cet après-midi, parmi les indicateurs américains, les cambistes guetteront principalement les inscriptions hebdomadaires au chômage de la semaine passée, attendues vers 360.000 selon le consensus, après 385.000 la semaine précédente.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...