Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro/dollar attend patiemment le FOMC

Marché : L'euro/dollar attend patiemment le FOMC

tradingsat

(CercleFinance.com) - En ce “jour J” pour les marchés de devises qui sera marqué, ce soir, par une annonce plus qu'attendue de la part de la Réserve fédérale américaine, la paire euro/dollar optait pour le calme plat à 1,3351 dollar (- 0,05%). Cette neutralité pourrait bien être de mise jusqu'à la première annonce de la Fed, ce soir à 20 heures (heure de Paris).

Après avoir commencé hier, le FOMC, le comité de politique monétaire de la banque centrale américaine, prendra fin ce soir. Un communiqué puis une conférence de presse seront organisées à son issue, après la fermeture de la Bourse à Paris.

A cette occasion, et comme son président (sur le départ) Ben Bernanke l'a pré-annoncé en mai, la Fed pourrait commencer à réduire le montant des rachats d'actifs obligataires, ces opérations non-conventionnelles de soutien à la croissance menées au rythme actuel de 85 milliards de dollars par mois.

A cette heure, le consensus semble toujours large. Parfois surnommés “septembristes”, les opérateurs anticipant une réduction des QE en septembre doivent aussi compter avec des “décembristes”, qui tablent plutôt sur une décision en fin d'année.

Cependant, la principale opinion semble la suivante. Comme le résument les cambistes de Saxo Banque, “les investisseurs s'attendent en effet à une révision à la baisse du programme d'assouplissement monétaire mené par la Fed à travers le QE3 mais surtout l'annonce d'un plan sur le ralentissement du QE3 à plus long terme. En effet le consensus tablerait sur une baisse de cinq à dix milliards de dollars de rachat d'actifs par mois, un chiffre moins élevé que précédemment (20 milliards de dollars) au vue des dernières publications macroéconomiques mitigées.”

Chez Société Générale, qui évoque 'un FOMC clé', on s'attend à une réduction des QE d'au moins dix milliards de dollars.

Dans le détail, Aurel BGC rapporte que le consensus estime que ce sont les rachats de T-Bonds fédéraux (45 milliards de dollars par mois actuellement) qui devraient être réduits, ceux de créances hypothécaires titrisées devant restés inchangés à 40 milliards par mois.

En revanche, l'euro recule de 0,27% à 132,11 yens et 0,45% contre le sterling britannique à 0,8359, tout en restant neutre contre le franc suisse à 1,2367.

Dans ce contexte, les autres annonces passent au second plan. C'est ainsi le cas du (énième) relèvement éventuel du plafond de la dette fédérale américaine, question qui va se poser de nouveau. Le secrétaire au Trésor, Jacob Lew, a estimé que l'Etat américain sera à court de liquidités entre mi-octobre et mi-novembre.

Les données macroéconomiques attendues cet après-midi ne devraient pas se voir réserver un meilleur sort. Du côté américain, plusieurs statistiques immoblières seront publiées avant la Fed à Wall Street, comme les mises en chantier et les permis de construire d'août, attendus en légère hausse par rapport au mois précédent dans le deux cas.

Après la publication d'un communiqué de presse, à 20 heure heure de Paris, le patron président de la Fed Ben Bernanke animera une conférence de presse à compter de 20 h 30.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...