Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro conserve ses gains face au dollar

Marché : L'euro conserve ses gains face au dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes jeudi midi, la monnaie unique européenne conservait l'essentiel des gains engrangés contre le billet vert américain ces deux dernières séances après les créations d'emploi décevantes publiées vendredi aux Etats-Unis. Après des gains de 0,53% vendredi et de 0,52% et lundi, l'euro rétrocédait 0,11% ce midi à 1,3238 dollar.

En effet, le rapport sur l'emploi fédéral publié vendredi après-midi par le Bureau of Labor Statistics américain a plutôt déçu les attentes : en effet, les créations d'emplois dans le secteur privé se sont limitées à 169.000 en août, alors que le consensus se situait plutôt vers 180.000 et qu'il se tendait à se rapprocher des 200.000 juste l'annonce. En outre, les chiffres des deux mois précédents ont été révisés en baisse.

De ce fait, la moyenne mensuelle des créations d'emploi depuis le début de l'année continue de baisser à 180.250, alors qu'elle dépassait les 200.000 en avril. De plus, la moyenne actuelle de janvier à août est à peine supérieure à ce qu'elle était l'an dernier à la même époque, quand sur toute l'année 2012 elle se situait à 182.750.

Bref, si les créations d'emplois ont indubitablement retrouvé un rythme positif aux Etats-Unis, leur montée en puissance reste progressive, et semble en tout cas moindre qu'attendu par les analystes.

Certes, en reculant de 7,4 à 7,3%, soit son plus bas niveau depuis décembre 2008, le taux de chômage des Etats-Unis se rapproche de la barre des 6,5% à partir de laquelle la Fed a averti qu'elle pourrait modifier sa politique monétaire conventionnelle. Mais cette baisse du chômage traduit aussi celle du “taux de participation” à son plus bas depuis 1978, alors que nombre de chômeurs sont “sortis” des statistiques.

En conséquence, le sentiment des opérateurs quant à la décision que la Fed annoncera le 18 septembre, à l'issue de son comité de politique monétaire (le fameux FOMC), se trouble : une éventuelle réduction de l'enveloppe mensuelle de rachats d'actifs obligataires destinés à soutenir la croissance, actuellement de 85 milliards de dollars par mois, est toujours attendue par une bonne partie des intervenants. Reste à en connaître l'ampleur, ce qui fait débat.

De ce fait, l'euro, qui avait testé les 1,31 dollar à la veille de cette annonce, est remonté en séance jusqu'à 1,3281 dollar hier, et 1,3276 ce matin.

La réappréciation relative de l'euro a aussi été portée par “l'indice Sentix de la confiance des investisseurs dans la zone euro, qui a atteint un plus haut depuis mai 2011”, rappellent ce matin des cambistes.

De même, l'euro poursuit la spectaculaire remontée face au yen entamée hier (+ 1,05%) en gagnant encore 0,38% ce midi à 132,58 yens. Selon les analystes de RTFX, “le ministre japonais des Finances, Taro Aso, a déclaré ce matin qu'un stimulus monétaire serait nécessaire si le gouvernement confirmait la hausse de la taxe de vente.” Chez Société Générale, les cambistes rappelaient aussi ce matin que le compte-rendu de la dernière réunion de la Banque du Japon, les 7 et 8 août derniers, ont également 'mis en garde contre le report à plus tard des hausses d'impôts'.

Le dollar perd aussi un peu de son soutien relatif en tant que devise refuge alors le risque d'intervention à très court terme semble s'éloigner en Syrie. C'est du mons ce qui ressort de la proposition russe d'instaurer un contrôle international des armes chimiques syriennes et du report du second vote du Congrès américain de la résolution visant à autoriser des frappes en Syrie.

Enfin, les mouvements de l'euro sont plus limités face au sterling (- 0,13% à 0,8435) et le franc suisse (+ 0,17% à 1,2380).

Chez Saxo Banque, on indique aussi ce matin que “la semaine s'annonce chargée en termes d'indicateurs macroéconomiques, notamment aux Etats-Unis où seront attendus les chiffres pour août des ventes au détail, des prix à la production, ainsi que la première estimation de la confiance des consommateurs américains en septembre établie par l'Université du Michigan”.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...