Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro a testé les 1,34 dollar ce matin

Marché : L'euro a testé les 1,34 dollar ce matin

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes, la fermeté la monnaie unique européenne face au billet vert US ne se démentait pas jeudi midi. A cette heure, l'euro conserve ses gains de ces dernières séances à 1,3332 dollar (- 0,06%), non sans avoir touché ce matin un point haut en séance à 1,3390.

L'euro continue cependant de se tasser face au yen (- 1,41% à 125,78 yens l'euro), après que la Banque du Japon n'ait pas envisagé d'extension de son programme déjà massif de rachat d'actifs. En outre, l'indice d'actions Nikkei est reparti en baisse marquée cette nuit (- 6,35% à moins de 12.500 points).

Un cambiste nord-européen rappelle que plusieurs bureaux d'études ont révisé en baisse leurs prévisions de croissance opur la Chine 'ces dernières 24 heures', sans oublier l'abaissement de ses projections par la Banque mondiale.

Les analystes d'Aurel BGC sont revenus ce matin sur la baisse marquée qui ces dernières semaines a marqué le dollar contre ses principales contreparties. Et ce alors même que la croissance américaine est bien mieux orientée que celle de la zone euro. Mais les spéculations sur la réduction des achats d'actifs obligataires de la part de la Fed, qui se montent actuellement à 85 milliards de dollars par mois et pourraient selon le consensus baisser de 20 milliards dès octobre, sèment le trouble.

“Le mouvement le plus étonnant est la baisse récente du dollar”, constatent d'abord les analystes. “Si effectivement la banque centrale réduit ses achats, ce 'durcissement' de la politique américaine est positif pour le billet vert. De même, si les investisseurs sont plus inquiets sur la croissance mondiale, un 'flight to quality' vers le dollar devrait s'opérer comme durant les grandes phases de crises”, rappellent-ils.

Puis ils risquent une explication : “à moins que, comme le signalait M. Bernanke (le président de la Fed, nbdlr), les acteurs financiers, profitant d'un environnement de taux bas, ont adopté des positions à risque financé en dollar. Nous n'avons pas de statistiques fiables sur le sujet, mais celles du Nyse montraient des achats à crédit importants sur le marché d'actions américains. Il ne serait pas illogique que des achats sur le Nikkei soient aussi réalisés avec un levier. Le recul du dollar pourrait être violent mais ponctuel, et lié à ces débouclages de position spéculatives”.

Prudence cependant : 'es craintes quant à un retrait imminent des mesures d'assouplissement quantitatif de la Fed sont exagérées dans la mesure où l'activité économique n'a pas encore retrouvé de rythme solide', juge de son côté Léon Cornelissen, l'économiste en chef de Robeco.

Dans ce contexte, les annonces macroéconomiques passent au second plan. Cet après-midi, les cambistes prendront notamment connaissance des traditionnelles inscriptions hebdomadaires au chômage, ainsi que des ventes de détail pour mai.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...