Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'Espagne relève des taxes mais est loin du compte

Marché : L'Espagne relève des taxes mais est loin du compte

Marché : L'Espagne relève des taxes mais est loin du compteMarché : L'Espagne relève des taxes mais est loin du compte

par Andrés González et Paul Day

MADRID (Reuters) - Le gouvernement espagnol a annoncé vendredi un relèvement des taxes sur le tabac et les spiritueux ainsi que la suppression de certains allègements d'impôts accordés aux entreprises mais ces mesures restent loin d'engager la refonte du système fiscal jugée nécessaire par l'Union européenne et le FMI.

"Nous voulons avoir un système fiscal comparable à ceux de pays qui disposent des entreprises les plus compétitives au monde", a déclaré le ministre du Trésor Cristobal Montoro, lors d'une conférence de presse. "En termes de recettes, le système fiscal sera plus équitable."

Depuis le début de la crise, les gouvernements successifs avaient privilégié la baisse des dépenses pour tenter de rapprocher les comptes publics de l'équilibre.

La récession dans laquelle l'Espagne est plongée depuis bientôt cinq ans a fait fondre les recettes de l'Etat de plus de 50 milliards d'euros, ramenant le taux de prélèvements obligatoires à 36,4% du PIB contre 41,1% en 2007 alors que la moyenne de l'Union européenne est de 45,4%.

"C'est la perte de revenus qui est unique et particulièrement grave dans le cas de l'Espagne, à cause de la forte dépendance des recettes de l'Etat à l'activité du secteur immobilier", explique Jose Manuel Campa, secrétaire d'Etat à l'Economie dans le précédent gouvernement.

Les mesures fiscales annoncées vendredi représentent des recettes nouvelles de 800 millions d'euros en 2013, a précisé à Reuters le porte-parole du ministère du Trésor, corrigeant le chiffre initial d'un milliard évoqué par Cristobal Montoro.

PRIORITÉ AUX RECETTES

Elles incluent une hausse de 10% de la taxe sur les spiritueux, qui ne touche pas le vin et la bière, ainsi qu'un relèvement des prélèvements sur le tabac, pour un montant cumulé estimé à environ 400 millions d'euros.

Cristobal Montoro a précisé que le gouvernement allait aussi limiter les déductions fiscales liées aux pertes subies par les entreprises sur des activités à l'étranger ou des investissements en portefeuille.

La modification de la fiscalité des entreprises devrait rapporter 578 millions d'euros cette année et 3,05 milliards l'année prochaine, a dit le porte-parole.

Une autre taxe, sur les gaz fluorés, utilisés entre autres dans la réfrigération et la climatisation, devrait rapporter 700 millions d'euros par an.

L'Union européenne et le FMI font pression sur l'Espagne pour qu'elle réforme son système fiscal, notamment en supprimant le taux réduit de TVA de 4% et en réduisant considérablement le nombre de déductions accordées aux entreprises et aux particuliers.

Le ministre de l'Economie Luis de Guindos a nié que le gouvernement envisage un relèvement de la TVA sur les produits bénéficiant du taux réduit, comme le pain ou le lait.

Une telle mesure pourrait rapporter 8,7 milliards d'euros par an, selon des estimations du cercle de réflexion espagnol Fedea.

Le déficit budgétaire espagnol a été ramené à 7% l'an dernier contre 9% en 2011, grâce principalement à des coupes dans les dépenses publiques. Mais la priorité est désormais donnée à l'augmentation des recettes.

Le gouvernement de Mariano Rajoy a relevé l'an dernier le taux normal de TVA de 18% à 21% mais celui-ci ne concerne que 42% des produits vendus en Espagne, contre 82% en Allemagne et 71% en France.

Andres Gonzalez, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...