Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'emploi américain suscite la prudence

Marché : L'emploi américain suscite la prudence

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places européennes se montrent partagées, certaines prises d'un accès de prudence à l'approche du rapport américain du BLS sur l'emploi pour le mois de mars, attendu pour le début de l'après-midi.

Lisbonne s'adjuge 0,9%, Milan et Madrid 0,7%, et Bruxelles gagne 0,2%, mais Francfort, Paris et Zurich reculent de 0,3%, Amsterdam et Londres de 0,7%. Pour mémoire, Wall Street a progressé de 0,4% jeudi.

Le consensus s'établit 'officiellement' sur une remontée du taux de chômage de 0,1 point à 7,8% et sur 200.000 postes non agricoles créés, mais des économistes ont pu abaisser leurs prévisions après l'enquête ADP, qui n'a dévoilé que 158.000 créations d'emplois privés.

'A priori, les chiffres de l'emploi ne devraient pas être encore affectés par les coupes budgétaires liées à l'activation des séquestres', estime Aurel BGC, rappelant que le relevé des effectifs est effectué par le BLS vers le milieu du mois.

S'il n'y aura pas forcément d'ajustement violent des effectifs fédéraux, il pense toutefois que les entreprises semblent intégrer un risque séquestres dans leurs projections, et donc qu'un tassement des créations d'emplois est tout de même possible dès le mois de mars.

De ce côté de l'Atlantique, le volume des ventes de détail a diminué de 0,3% dans la zone euro et est resté stable dans l'UE en février par rapport à janvier. Les commandes à l'industrie allemandes doivent aussi être publiées vers la mi-séance.

easyJet trébuche de 5% à 1.040 pence à Londres, la compagnie aérienne à bas coûts ayant insisté sur l'effet de changes défavorable et la hausse des coûts du carburant lors d'un point d'activité pour son premier semestre 2012-13.

A Paris et Amsterdam, Air France-KLM (-6% à 6,9 euros) prend le chemin de la baisse, sur fond de crainte d'une contagion du repli de compagnies aériennes chinoises, durement affectées par les craintes d'une épidémie de grippe aviaire.

Telecom Italia gagne 2% à moins de 0,6 euro à Milan, alors que selon des sources de presse, l'opérateur envisagerait une fusion avec la division italienne de H3G, opérateur mobile appartenant au conglomérat hongkongais Hutchison Whampoa.

adidas avance encore de 0,5% à 80,4 euros à Francfort, aidé par Bryan Garnier qui reste à 'achat' et relève sa 'valeur intrinsèque' de 82 à 92 euros, percevant du potentiel de hausse supplémentaire même après le rally récent du titre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...