Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'emploi américain et la Fed dans toutes les têtes

Marché : L'emploi américain et la Fed dans toutes les têtes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les investisseurs européens ne semblent pas inquiets à l'approche des grands rendez-vous avec les banques centrales et à quelques jours de la publication des chiffres de l'emploi américain.

Francfort, Paris et Londres avancent de 0,4%, Bruxelles de 0,3%, Amsterdam de 0,2%, Lisbonne de 0,6%, Madrid, Milan et Zurich de 0,8%.

'Les investisseurs parient sur une poursuite de la politique monétaire accommodante dela Fed aux Etats-Unis au vu de la publication de mauvais indicateurs économiques', souligne Saxo Banque.

En outre, ce jeudi, seront dévoilées les décisions de la Banque d'Angleterre et de la BCE, à l'heure du déjeuner.

A 14h30 cet après-midi, les marchés prendront connaissance de la balance commerciale pour avril aux Etats-Unis, dont le déficit devrait s'être creusé à 41 milliards de dollars.

'Ces chiffres sont toujours intéressants pour l'analyse de l'évolution du commerce international', commente Aurel BGC.

A 11h00, une statistique européenne a été dévoilée. En avril 2013, par rapport à mars 2013, l'indice des prix à la production industrielle a enregistré une baisse de 0,6% dans la zone euro et de 0,7% dans l'UE, selon les estimations publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Par ailleurs, le nombre de chômeurs en Espagne a diminué de 98.265 personnes à la fin du mois de mai 2013 par rapport au mois précédent, selon le ministère de l'emploi espagnol.

Le nombre de chômeurs inscrits s'élevait donc à 4.890.928 à la fin du mois dernier, révèlent ces données.

Sur le front des valeurs, Ahold perd 1,3% à 12,4 euros, après s'être déclaré prudent sur son activité à l'occasion de la présentation de ses résultats trimestriels, ce qui ne l'a pas empêché de multiplier par quatre le montant de son programme de rachats d'actions.

BASF recule de 0,6% à 75,3 euros, suite à un point ce matin sur ses ambitions dans la région Asie Pacifique, où ses ventes devraient atteindre 25 milliards d'euros en 2020.

Volkswagen lâche 1,3% à 164,8 euros, alors qu'en mai, les ventes de la marque automobile en Amérique du Nord ont reculé de 1,7% par rapport à mai 2012, à 38.013 véhicules.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...