Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'Allemagne et le FMI inquiètent

Marché : L'Allemagne et le FMI inquiètent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens demeurent orientés à la baisse cet après-midi, les opérateurs s'inquiétant d'une possible dégradation de la note de l'Allemagne et des dernières prévisions macroéconomiques du FMI.

Francfort chute de 1,7%, devant Paris (-1,5%), Bruxelles et Lisbonne (-1,3%), Madrid (-1,2%) et Zurich (-1,1%), tandis qu'Amsterdam recule de 0,7%, Londres de 0,6% et Milan de 0,4%. Par comparaison, Wall Street lâche 0,7%.

'La peur fait une nouvelle fois figure de sentiment prépondérant chez les traders européens, alors que des rumeurs de dégradation de la note allemande font plonger le DAX', souligne Alastair McCaig, analyste chez IG.

'La nouvelle mouture des prévisions économiques mondiales du FMI va dans le sens du diagnostic présenté ces dernières semaines : le rebond des émergents reste poussif, souvent décevant, et les économies avancées patinent', note en outre Aurel BGC.

Selon le bureau d'études, il en résulte que la prudence s'impose pour les investisseurs, en particulier sur les marchés actions : en l'absence d'accélération de l'économie mondiale, la communication des entreprises devrait préparer à des déceptions sur les prochains trimestres.

Tesco recule d'ailleurs de 2,8% à 374 pence à Londres, après la publication par le géant britannique de la distribution de résultats en retrait au titre de son exercice 2012-2013, à l'occasion de laquelle il a confirmé sa sortie des Etats-Unis.

BHP Billiton perd 2,5% à moins de 1.800 pence, des bureaux d'études se montrant déçus par les chiffres publiés par la compagnie minière anglo-australienne pour les matières premières énergétiques (hydrocarbures et charbon).

Burberry grimpe par contre de 3,9% à 1.315 pence, salué pour l'annonce d'un chiffre d'affaires de 1.116 millions de livres sur son second semestre 2012-13, en croissance de 9% en sous-jacent (à des taux de change constants).

ASML décolle de 5,5% à 54,1 euros à la Bourse d'Amsterdam après que le fabricant d'équipements lithographiques à destination de l'industrie des semi-conducteurs ait fait état de comptes solides du premier trimestre.

EADS caracole en tête du CAC40 à Paris, avec des gains de 5,2% à 39,1 euros, alors que Daimler (-1,2% à 39 euros à Francfort) a lancé le placement la totalité de sa participation de 7,5% au capital du constructeur aéronautique.

Enfin, Infineon (-3,6% à 5,5 euros) et STMicroelectronics (-4,5% à 5,7 euros) dévissent dans le sillage de résultats en berne publiés mardi soir par leur pair américain Intel au titre du trimestre écoulé.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...